Quelle est cette goélette bretonne, le Gallant, qui a coulé aux Bahamas ?

La goélette Gallant, appartenant à l'entreprise bretonne Blue Schooner Company, a coulé au sud des Bahamas. Deux marins sont toujours portés disparus. Quelles étaient les caractéristiques et les missions de ce navire, qui avait repris une activité de transport à la voile ?

Le Gallant avait plus de 100 ans. Parti de Douanenez le 22 septembre 2023, le voilier de transport breton a sombré au sud des Bahamas ce mardi 21 mai avec sa cargaison, en raison de vents violents.

Six des huit marins qui étaient à son bord ont été secourus. Mais deux d'entre eux sont toujours portés disparus.

Un symbole en Bretagne

Construit au Pays-Bas en 1916, ce vieux gréement de 36m de long et à la coque bleu cobalt, possédait à l'origine deux voiles au tiers et appartenait à la marine marchande hollandaise. Avant d'être gréé en goélette, puis armé en 2017 par Blue Schooner Company, entreprise basée à Landéda (Finistère).

De par son histoire et son esthétisme, le Gallant a souvent participé à des événements maritimes emblématiques en Bretagne, aux côtés d'autres navires de renom. 

La goélette à deux mâts avait notamment paradé lors de l'Armada 2003 de Rouen, les fêtes maritimes de Brest de 2000 à 2016 ainsi que le Festival des chants de Marins de Paimpol en 2021 et 2023.

Un navire de transport écologique

Navire phare de la Blue Schooner Company, le Gallant avait depuis plusieurs années pour missions de transporter des marchandises entre l'Europe et la mer des Caraïbes. Sans utiliser d'énergies fossiles.

Porté par les vents et l'énergie électrique recueillie par des panneaux solaires, le voilier effectuait des voyages plus lents mais bien plus respectueux de l'environnement.

"Ce modèle répond aux enjeux de la transition écologique : nous transportons sans émissions des produits qui ne peuvent pas être cultivés ou fabriqués sur nos territoires de livraison" détaille l'entreprise Blue Schooner Company.

L'imposant voilier était habitué à parcourir les mers et les océans à travers les routes transatlantiques reliant l'Europe à la mer des Caraïbes pour livrer tous types de marchandises.

Après son escale colombienne début mai pour récupérer des produits alimentaires, la goélette devait naviguer jusqu'à Amsterdam, pour une arrivée prévue fin juin.

L'équipage avait notamment chargé dans les cales du Gallant des tonnes de cafés, cacaos et sucre de canne destinée à plusieurs pays européens. 

 

Navire symbolique de la Bretagne et du transport écologique de marchandises, le Gallant aura parcouru les eaux du globe durant 108 ans, avant de sombrer au sud des Bahamas avec toute sa cargaison.

Ce jeudi 23 mai 2024, les opérations de secours étaient toujours en cours dans la mer des Caraïbes pour tenter de retrouver les deux marins portés disparus.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité