Finistère. Toujours une vigilance jaune inondations pour la Laïta, l'Odet et l'Aulne, mais pas de crues ce mardi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarra Ben Chérifa
Le Finistère a placé la Laïta, l'Odet et l'Aulne en vigilance jaune pluie-inondation et crues
Le Finistère a placé la Laïta, l'Odet et l'Aulne en vigilance jaune pluie-inondation et crues © FTV/vigicrue

Le département du Finistère a placé lundi soir la Laïta, l'Odet et l'Aulne en vigilance jaune pluie-inondations et crues. Le département est également en vigilance vagues-submersion marine. Ce mardi matin, les pompiers n'avaient pas effectué d'interventions majeures, mais la marée haute pourrait changer la donne.

Pas de débordements majeurs ce mardi matin pour l'Odet, l'Aulne et la Laïta. Mais si l'effet de la marée haute, à 05h55 ce mardi matin, est rapidement visible sur les hauteurs de l'Odet à Quimper, il peut y avoir un décalage à Quimperlé, avec la Laïta.

Si les pompiers déclaraient n'avoir pas fait d'interventions pour des débordements ou inondations, la vigilance reste de mise à Quimperlé, où la Laïta peut encore sortir de son lit sous l'effet de la marée haute.

"Les niveaux des cours d'eau se situent pour l'instant dans la moyenne saisonnière, et l'obstruction à l'écoulement générée par les marées hautes suffit à provoquer quelques débordements dans les zones sous influence maritime" précisent toutefois les services de l'Etat.

"Les bassins tels que l'Ille, le Meu, la Vilaine amont vont atteindre leur pic de crue aujourd'hui [mardi]" poursuit la DREAL, mais il il n'y a pas de nouvelles pluies prévues avant ce samedi 8 janvier, "ce qui devrait laisser le temps pour une redescente complète du niveau des cours d'eau."

Vigilance jaune 

La préfecture du Finistère avait placé placé l'Aulne, l'Odet et la Laïta en vigilance jaune pluie-inondation et crues. Pour l'Odet et la Laïta, cette décision était justifiée par les forts coefficients et par des débits de cours d'eau plus importants du fait de la pluie. Des débordements sont donc possibles. 

Ce mardi 4 janvier 2022, les coefficients de marées sont importants (coef 99). Le site Vigicrues précise donc qu'aux "pleines mers, des débordements sont possibles dans l'estuaire de l'Aulne."

La préfecture du Finistère conseille d'être vigilant en cas d'activité à proximité d'un rivage ou d'un cours d'eau ainsi que de mettre à l'abri les biens susceptibles d'être endommagés. 

Pour le reste de la région, les cours d'eaux devraient réagir demain mardi et mercredi sur l'est de la Bretagne.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.