Scrignac : la chapelle de Koat Keo touchée par un incendie

La toiture de la chapelle de Koat-Keo embrasée / © Corinne Nicole
La toiture de la chapelle de Koat-Keo embrasée / © Corinne Nicole

Les pompiers sont intervenus ce vendredi après-midi à la suite d'un incendie qui a touché la chapelle de Scrignac dans le Finistère. 

Par Emilie Colin


Les pompiers ont été appelés vers 15 h 15 ce vendredi 5 juillet sur la commune de Scrignac dans le Finistère. La chapelle de Koat Keo a pris feu. Sa toiture s'est notamment embrasée et effondrée. Il aura fallu deux heures aux pompiers pour éteindre l'incendie. 60 m² carrés ont été détruits.
 
La toiture de la chapelle Koat-Keo effondrée / © DR
La toiture de la chapelle Koat-Keo effondrée / © DR

Trois statues en bois ont cependant pu être évacuées. La partie centrale est elle restée intact. 

L'une des statues de la chapelle de Koat-Keo, sauvée de l'incendie par les pompiers / © DR
L'une des statues de la chapelle de Koat-Keo, sauvée de l'incendie par les pompiers / © DR


Un bâtiment classé monument historique


Le lieu est habituellement fermé a indiqué la première adjointe au maire, Corinne Nicole. "Il est utilisé uniquement pour le pardon du 15 août" qui a souligné "c'est le seul bâtiment classé monument historique (en 1997) sur le territoire de Scrignac." Son origine remonte au IXème siècle, elle a plusieurs fois été reconstruite. Sa particularité ? Elle possède un autel extérieur. 

Le maire, Georges Morvan s'est dit attristé, "c'est une partie du patrimoine communal qui prend un coup". Il a expliqué "l'édifice est un emblème de la commune" avant de préciser qu'il n'y avait pas de signe d'effraction. Un architecte des bâtiments de France s'est rendu sur place. 

Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances de cet incendie.

 

Sur le même sujet

Littoral, Aurélien Ducroz, de la poudreuse à l'écume

Les + Lus