Trophée Jules-Verne : nouveau départ mardi soir pour le maxi-trimaran Spindrift 2

Spindrift au départ d'Ouessant lors de sa 2e tentative en janvier 2019 / © Chris Schmid/Spindrift racing
Spindrift au départ d'Ouessant lors de sa 2e tentative en janvier 2019 / © Chris Schmid/Spindrift racing

Yann Guichard et ses onze hommes d'équipages s'élanceront dans la nuit du 3 au 4 décembre pour essayer de battre le record de Francis Joyon. En 2017, ce dernier avait remporté le Trophée en faisant le tour du monde en 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes.

Par C.B.


Après plusieurs avaries et contretemps, l'équipage semble avoir trouvé la fenêtre météo la plus favorable. Spindrift 2 va s'élancer de nuit devant le phare de Créac’h à Ouessant. 

L'équipage espère battre le record exceptionnel de Francis Joyon datant de deux ans. Un objectif réalisable grâce aux performances du trimaran.
Parmi les améliorations techniques acquises depuis les tentatives échouées : "Spindrift 2 est doté d’un réglage des ailerons de safrans pour mieux sustenter le multicoque à grande vitesse", précise un communiqué.
 

Nouvel essai

Spindrift 2 en est à son troisème essai. En 2017, le bateau avait bouclé le tour du globe en 47 jours, 10 heures et 59 secondes. Puis en janvier dernier. Spindrift 2 avait été contraint à l'abandon pour cause d'avarie sur le safran tribord.
 

L'équipage sait que son trimaran a les capacités d'obtenir le Graal. "Spindrift 2 est déjà détenteur du meilleur temps entre Ouessant et l’équateur lors de sa deuxième tentative début 2019 (4j 20h 07’), mais c’est l’enchaînement dans l’Atlantique Sud qui va déterminer sa capacité à améliorer le temps de référence au passage du cap de Bonne-Espérance."

Yann Guichard embarque un équipage quasi-similaire à celui d'il y a moins d'un an. Deux nouvelles têtes sont toutefois à signaler : Grégory Gendron et Corentin Horeau, qui connaissent bien le navire et sont bien intégrés dans le groupe.
 

Équipage de Spindrift 2

  • Yann Guichard (skipper)
  • Erwan Israël (navigateur)  
  • Jacques Guichard (chef de quart / barreur-régleur)  
  • Jackson Bouttell (barreur / numéro un)
  • Thierry Chabagny (barreur / régleur)  
  • Grégory Gendron (barreur / régleur)
  • Xavier Revil (chef de quart / barreur-régleur)
  • Corentin Horeau (barreur / numéro un)
  • François Morvan (barreur / régleur)  
  • Duncan Späth (barreur / régleur) 
  • Erwan Le Roux (chef de quart / barreur-régleur)
  • Benjamin Schwartz (barreur / numéro un)  
  • Jean-Yves Bernot (routeur à terre)

Sur le même sujet

Les + Lus