Le géant mondial Bic va racheter l’usine bretonne de Djeep

Le géant mondial Bic se prépare à racheter l’usine bretonne de Djeep, un fabriquant de briquets haute de gamme. Cette future acquisition confirme l’ancrage de Bic dans la région, qui héberge déjà sa principale usine de briquets à Redon, en Ille-et-Vilaine.

© PHOTOPQR/L'ALSACE /Jean Francois Frey

Le groupe Bic, connu pour ses briquets de poche et ses rasoirs, ajouterait une corde à son arc en rachetant l’usine bretonne de Djeep installée à Guidel dans le Morbihan, qui emploie 40 salariés. 

Les deux entreprises, créées en 1973 ont des parcours différents, mais partagent “la même culture”, selon François Clément-Grandcourt, le directeur général de l'activité briquets chez Bic.

"Bic est parti dans la production de masse, de produits standardisés. A l’inverse, Djeep visait une production moins importante en misant sur la décoration et la qualité des modèles"

François Clément-Grandcourt, le directeur général de l'activité briquets chez Bic

30 millions de briquets sortent chaque année de l'usine de Djeep. De son côté, Bic produit 800 millions de briquets par an.

Grâce à leur forme unique, les briquets Djeep complètent parfaitement le portefeuille existant de BIC, a déclaré le directeur général de BIC, Gonzalve Bich.

La finalisation est prévue pour fin 2020 

40 millions d’euros : c’est le montant de cette opération, “auquel s’ajouterait un complément de prix à verser en fonction de la croissance des ventes futures”. L'acquisition devrait être confirmée dans les prochaines semaines. La finalisation est prévue au troisième trimestre 2020.

Ce rachat confirme l'ancrage de Bic dans notre région, où 450 personnes travaillent sur le site de Redon actuellement. "Bic continue d'investir sur le site de Redon avec des travaux importants sur le site, mais aussi avec le rachat d'un terrain à Sainte-Marie, situé à 5 kilomètres de Redon, pour créer un nouveau bâtiment de stockage", détaille François Clément-Grandcourt. "Nous continuons de développer nos contacts en Bretagne et d'autres projets sont en cours dans la région avec le maillage local d'entreprises ". 

Développer le marché à l'international

Cette acquisition est aussi l’occasion pour Bic d’étendre son marché à l’international. La société Djeep a réalisé un chiffre d'affaires net de 14 millions d'euros en 2019, principalement en Europe, mais également aux États‐Unis, en Amérique latine, au Moyen‐Orient, en Afrique et en Asie. Djeep a une position assez forte dans les pays en Scandinavie, où Bic est peu présent

"Djeep vend dans une centaine de pays, mais en petite quantité. Le fait d'associer Djeep et Bip va permettre d'augmenter les ventes à l'étranger", confie le directeur général de l'activité briquets chez Bic. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie entreprises
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter