Hommage aux victimes de l'attentat de Nice : La Bretagne figée durant une minute

La Bretagne, comme l'ensemble du territoire français, s'est arrêtée ce midi pour une minute de silence. Une minute pour un hommage aux 84 morts et plus de 300 blessés, victimes de l'attentat de Nice le 14 juillet dernier.

© France 3 Bretagne
Des bâteaux à l'arrêt, un public figé. A Brest ce sont les cornes de brume qui vont briser le silence des fêtes maritimes, l'hommage des équipages aux victimes de l'attentat de Nice. Et partout en Bretagne, le même recueillement, comme sur le port de pêche à Lorient, ou encore à Rennes devant les drapeaux en berne de l'hôtel de ville.
Au dernier jour du deuil national, les visages sont fermés, les yeux parfois remplis de larmes. Certains allument des bougies, d'autres déposent des fleurs, comme une jeune femme d'origine niçoise, à Rennes, très affectée par le drame. A midi également, les bus et métro rennais se sont arrêtés quelques minutes... Une autre façon de dire stop à la barbarie.

Le reportage à Rennes de Sandrine Ruaux et Benoît le Vaillant, avec des images des équipes de Brest et Lorient

durée de la vidéo: 01 min 32
Minutes de silence en Bretagne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice faits divers terrorisme
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter