L'hôpital de Morlaix, malade du coeur

A l'hôpital de Morlaix (29), l'unité de soins intensifs en cardiologie fermera le 1er décembre. Par manque de médecins spécialistes. 

Par la rédaction

L'unité de soins intensifs en cardiologie de l'hôpital de Morlaix (29) fermera le 1er décembre. En cause, un manque de médecins cardiologues pour assurer les soins.

Pour fonctionner, ce service a besoin d'un médecin cardiologue de plein exercice, 24 heures sur 24. L'an prochain, ils ne seront plus que deux à avoir les qualifications nécessaires à l'hôpital de Morlaix. Insuffisant pour maintenir l'unité opérationnelle.

Les malades seront donc redirigés vers les établissements de Brest et de Saint-Brieuc, à une heure de route. Et les 18 personnes travaillant actuellement dans l'unité de soins intensifs en cardiologie seront redéployées au sein de l'établissement.
L'hôpital de Morlaix, malade du coeur

Le cardiologue, une espèce rare


La direction de l'hôpital cherche à recruter des médecins cardiologues depuis plusieurs mois, En vain. Une réunion de crise est prévue demain soir avec le CHU de Brest pour tenter de trouver une solution.

Une réouverture est toujours possible : trois médecins cardiologue sont en fin de spécialisation au sein de l'établissement. Deux d'entre eux finiront leur cursus en février prochain. S'ils décident de rester sur place, l'unité pourrait redémarrer. Mais cela reste incertain.



Sur le même sujet

Les + Lus