Coupe de France : effervescence à Guichen, le Petit Poucet breton

Le Football-club de Guichen, pensionnaire de Nationale 3, affronte le 4 janvier une équipe de Ligue 2, le Stade Malherbe de Caen. Rencontrer une équipe professionnelle en compétition officielle, une grande première dans l'histoire du club, accueillie avec passion dans la commune du sud de Rennes.

La communion entre les Guichenais et leur public après la qualification en trente-deuxième de finale de Coupe de France
La communion entre les Guichenais et leur public après la qualification en trente-deuxième de finale de Coupe de France © FC Guichen
Sur le papier, l'opposition semble déséquilibrée. Le FC Guichen, club amateur, évolue en Nationale 3, l'équivalent de la cinquième division, alors que son adversaire, le SM Caen évolue lui en Ligue 2, trois étages plus haut.

C'est justement cette difficulté qui fait saliver le Petit Poucet régional de ce trente-deuxième de finale de la Coupe de France.
"Rencontrer un club pro, ça reste le but ultime de la Coupe de France, c’est un plaisir avant tout", se réjouit Thierry Levaillant, co-président du FC Guichen.

Jusqu'alors, la meilleure performance du club dans la compétition était une défaite au huitième tour. Au tour précédent, les Guichenais l'ont emporté à la dernière minute face au Rheu (qui évolue en Régionale 1), le précédent Petit Poucet de Bretagne.

Guichen à fond derrière son équipe

Dès que le tirage au sort fut connu, et passé la déception de ne pas rencontrer le Stade Rennais pour un prestigieux derby qui faisait tant envie aux Guichenais, la ville de 8200 habitants s'est mise à vibrer pour cette rencontre historique.

Les vitrines de nombreux commerces arborent écharpes et fanions des Rouge et Blanc. La ville de Guichen a également réalisé un grand panneau qui annonce la rencontre.

"On est content d'avoir le soutien de nos commerçants et de la municipalité", sourit Thierry Levaillant. "Toutes les discussions sont tournées vers le match à venir quand on passe à la caisse", relate le co-président du club. "Il y a beaucoup de petites attentions qui nous font du bien".
 

Plus de 3000 spectateurs attendus

Samedi 4 janvier, Guichen ne pourra pas disputer son match de 32èmes de finales de Coupe de France face à Caen à la maison. Car le stade Charles-Gontier où évolue habituellement le club n'a pas été jugé aux normes en terme de capacité et de sécurité pour évoluer à ce niveau de la compétition. 

Le match aura donc lieu à Rennes, au stade du Commandant-Bougouin. Une enceinte qui peut accueillir 5000 personnes, mais les dirigeants de FC Guichen tablent sur 3000 à 3500 spectateurs, avec un défi logisitique pour acheminer le public de Guichen, commune situé à 20 km au sud de Rennes.

"Trois cars complets sont mis à disposition des supporters, avec des places de 8 à 10 euros et un supplément de 5 euros pour le transport", détaille Thierry Levaillant.

Des places sont donc encore disponibles. Les supporters peuvent les acheter sur Internet, à l'Hyper U de Guichen ou directement au club.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport coupe de france