Les enfants sont-ils en sécurité dans les colonies de vacances ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Stéphane Grammont
Le contrôle d'un jeu pour les enfants
Le contrôle d'un jeu pour les enfants © F3

Après un décès en Ariège l’été dernier, ou la fermeture d’un centre aéré dans les Côtes d’Armor, la confiance dans les colonies de vacance est en berne. Pour redorer leur blason, l'Etat lance une campagne nationale et met l’accent sur les contrôles. Exemple à Cancale.

A deux pas de la Pointe du Grouin, le centre de vacances de Barbe Brûlée attend 36 enfants, âgés de 6 à 12 ans.

Mais pour l’heure, six agents, placés sous l’autorité du Préfet, s’assurent que le centre respecte bien ses obligations. Diplômes, vaccins, casiers judiciaires, projet éducatif, conditions d’accueil : tout est passé au crible.

« Nous voyons les bâtiments dans lesquels nous ne sommes pas allés depuis longtemps » explique Anne Boesinger, Inspectrice Jeunesse et Sports, « car nous essayons d’avoir une régularité dans nos visites ».

Pour les jeux par exemple, « cela va être l’état du matériel, son usure, est-ce qu’il y a des choses tranchantes » explique Florian Simonneau, Inspecteur principal à la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, « ou des pierres qui auraient été installées autour et qui pourraient blesser un enfant en cas de chute ».

Les agents sont accompagnés par les Affaires Maritimes, qui vont inspecter les installations nautiques dont profitent les enfants dans le centre.

Selon les infractions relevées, cela peut aller de la recommandation à la fermeture. Mais pour Barbe Brûlée, ce sera un quasi sans fautes.

Sécurité colonies de vacances

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.