Accident de poney : trois enfants entre 7 et 11 ans sont en réanimation sur les 15 enfants blessés dans la sortie équestre : ce que l’on sait de l’accident

Un accident a eu lieu dans un centre équestre près de Vitré en Ille-et-Vilaine. Des poneys se sont affolés et des enfants ont reçu des coups de sabots. 15 enfants ont été blessés dont 3 gravement.

15 enfants ont été blessés à la fin d’une sortie poney au centre équestre de Saint-M’Hervé, proche de Vitré en Ille-et-Vilaine. Ces enfants de 7 à 11 ans, faisant partie d’une colonie de vacances. “Le groupe d’enfant ramenait une vingtaine de poneys au pré à la fin d’une promenade” confirme le procureur de Rennes.

Pour une raison qui reste à définir, un mouvement de panique a eu lieu. Des poneys ont bousculé les enfants et deux animatrices présentes. "Des coups de sabots ont blessé 15 enfants dont 3 qui ont dû être pris en charge en urgence absolue", annonce le professeur Louis Soulat responsable Samu et urgence au CHU de Rennes.

3 enfants de 7 à 11 ans gravement blessés

"Les trois enfants les plus gravement blessés ont été pris en charge à l’hôpital sud de Rennes" précise le patron du Samu Ille-et-Vilaine qui ajoute cependant que "d'importants traumatismes faciaux avec des fractures des os du visage consécutifs aux coups de sabots nécessitent un suivi constant.”

Heureusement pour ces trois enfants, leur pronostic vital n’est plus engagé. Après des examens médicaux, plusieurs autres enfants du groupe, ainsi que les deux encadrantes, ont déjà pu ressortir.

Des enfants répartis dans les hôpitaux du département

“La situation était compliquée notamment car il s'agissait d’enfants. Le préfet a validé le plan ORSEC, secours à nombreuses victimes” justifie le professeur Soulat. “Les enfants ont été répartis selon leur état de gravité dans les différents hôpitaux du département : Vitré, Fougères, Cesson, Saint-Grégoire, et les deux animatrices sur le CHU de Pontchaillou”.

D’importants moyens ont été mis en place notamment deux hélicoptères et 4 équipes du SMUR.

Les parents informés dans la nuit

La cellule médico-psychologique du département a été mise en place. Elle a accueilli, entre autres, les parents qui se sont rendus sur place dans la nuit. Les enfants de la colonie venaient de Bretagne, des Pays de la Loire et de la région parisienne.

La cellule psychologique est toujours en place ce mardi pour accompagner les adultes choqués de cet incident.

Une enquête en cours

L'enquête a été confiée par le parquet de Rennes à la Brigade de Recherches de Vitré.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité