EN IMAGES. Après son passage en Ille-et-Vilaine, revivez les 6 moments forts du parcours de la flamme olympique de Saint-Malo à Rennes

Plus sur le thème : Plus sur le thème :

Plus de 120 000 spectateurs ont suivi le parcours de la flamme ce samedi 1ᵉʳ juin de Saint-Malo à Rennes en passant par la forêt de Brocéliande, Vitré et Fougères. Des moments riches en émotions. Revivez en images cette journée exceptionnelle.

C'est une fête qui aura réuni près de 121 000 spectateurs selon la préfecture. Dans les huit villes étapes qu'elle a traversées, la flamme olympique aura aussi suscité beaucoup d'émotions chez les 174 relayeurs chargés de la ramener à Rennes.

Lire aussi : VIDÉO. La flamme olympique a embrasé le chaudron à Rennes après sa traversée de l'Ille-et-Vilaine. Revivez cette journée exceptionnelle

1  La flamme allumée face aux remparts de Saint-Malo

C'est dans l'un des plus beaux décors bretons, sur l'îlot du Grand-Bé, face aux remparts de Saint-Malo, que la flamme olympique a d'abord été allumée ce samedi 1ᵉʳ juin vers 8h.

Fabrice Payen, skipper malouin de 55 ans, amputé de la jambe droite, est le premier relayeur à la porter en Bretagne. Près de 12 000 spectateurs sont réunis dans la cité corsaire pour voir l'arrivée de la flamme dans la région.

2 Début de parcours sportif sur les pavés de Fougères

À Fougères, la première relayeuse a porté haut les valeurs du sport : après un démarrage sur un secteur pavé compliqué, la championne paralympique Hadda Guerchouche a aussi dû affronter une longue côte avant le premier passage de relais.

Médaillée d'argent aux JO de Barcelone, toujours détentrice du record du 200 m quatre nages, la championne assure : "C'était extraordinaire, j'étais sur un parcours très sportif ! J'ai roulé avec mon cœur, avec la flamme !"

 

3 Une main bionique pour porter la flamme olympique

À Paimpont, Nicolas Huchet porte la flamme olympique grâce à sa main bionique. Cet ingénieur rennais l'a créée lui-même en 2015 et veut généraliser l’accès aux prothèses innovantes grâce aux logiciels libres et à l’impression 3D.

 

4 Moment d'intimité sur le site mégalithe de Saint-Just

Avant-dernière étape de son parcours en Ille-et-Vilaine, la flamme olympique s'est offert un moment de répit dans les Landes de Cojoux. Seules 70 personnes étaient invitées sur ce site protégé, deuxième site mégalithique de Bretagne après celui de Carnac. 

Jinane Mahi, 20 ans, athlète prometteuse de demi-fond et spécialiste du 1 500 m et du 3 000 m, a porté cette flamme à travers les tumulus, dolmens et autres alignements.

 

5  Un parcours mouvementé au stade d'eaux vives de Cesson-Sévigné

Dans le stade d'eaux vives de Cesson-Sévigné, près de Rennes, la flamme olympique a été mise à rude épreuve. Au point de s'éteindre ? C'est en tout cas ce que semblent soupçonner les commentateurs de France Télévisions à deux reprises. Mais sur la Vilaine, difficile de suivre de près la flamme olympique. 

Après une descente en rafting, la flamme est transmise aux pompiers d'Ille-et-Vilaine à bord de leur aéroglisseur. Les rameurs d'aviron emportent ensuite la flamme à vive allure, au point de distancer les caméras de l'organisation de Paris 2024. 

Sûrement la partie du parcours la plus mouvementée de cette 22ᵉ étape de la flamme olympique. 

6 Le relayeur Robert Poirier dans le stade qui porte son nom

Grand moment d'émotion à Rennes, au moment où l'ancien athlète Robert Poirier traverse le stade qui porte son nom.

Désormais âgé de 82 ans, l'ancien spécialiste du 400 m haies, a remporté cinq titres de champions de France, battu trois fois le record de la discipline avant d'être détrôné par Stéphane Diagana. Il a aussi représenté la France aux jeux olympiques à deux reprises : en 1964 à Tokyo et en 1968 à Mexico.

Porter cette flamme-là aujourd'hui, c'est indescriptible pour moi.

Robert Poirier

Ancien athlète aux Jeux olympiques

Acclamé par le public, dans un stade à guichet fermé, l'ancien athlète, ému, confie : "Lors des Jeux de Tokyo où j'ai été sélectionné, la vasque était allumée par un rescapé d'Hiroshima. C'est dire tous les symboles qu'il y a dans cette flamme olympique. Et porter cette flamme-là aujourd'hui, c'est indescriptible pour moi."

Au total, 55 000 spectateurs étaient réunis à Rennes pour voir passer la flamme olympique. Ils étaient plus de 120 000 dans tout le département.

Suivez le parcours de la flamme sur la chaîne France TV Paris 2024

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité