Le breton Gilles Pennelle, directeur général du Rassemblement National, démissionne

Élu député européen en juin, Gilles Pennelle a démissionné de la direction générale du RN lundi 8 juillet, selon les informations du journal "Le Monde". Il avait été chargé de rechercher des candidats fiables pour les élections législatives anticipées. Mais plusieurs dizaines d’entre eux se sont avérés racistes, homophobes, antisémites ou xénophobes.

Gilles Pennelle, le directeur général du Rassemblement National a remis sa démission, lundi 8 juillet, selon les informations du journal "Le Monde". Après le revers des élections législatives, un bureau exécutif s’est tenu lundi après-midi, une manière de commencer un examen de conscience.

"C'était prévu"

Battu dimanche dans la 6ème circonscription d'Ille-et-Vilaine par le député sortant Thierry Benoit (Ensemble-Horizons), Tangi Marion, conseiller municipal d’opposition à Maen Roch dans le pays de Fougères, délégué départemental adjoint du parti de Marine Le Pen et Jordan Bardella, aux côtés de Gilles Pennelle affirme que "c'est trop compliqué de cumuler les fonctions de directeur général du RN, conseiller régional et député européen. Donc c'était prévu qu'il arrête d'être directeur général du RN après les élections. C'est un boulot immense qu'il a fait pour toutes les fédérations", conclut-il. Gilles Pennelle garde néanmoins la main sur l'Ille-et-Vilaine.

Le "Plan Matignon"

Gilles Pennelle, l’artisan du fameux "Plan Matignon” qui devait être prêt à être activé en cas de dissolution était chargé des investitures. S'est-il senti responsable de l'échec de ces candidatures bancales qui se sont révélées pour certaines racistes, antisémites, homophobes ou xénophobes ? Lundi déjà, Jordan Bardella avait admis des "erreurs" et a assumé sa responsabilité, même dans la défaite du RN, arrivé troisième lors des législatives anticipées de dimanche, derrière la gauche et le camp macroniste.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité