• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les Républicains: Isabelle Le Callennec devient vice-présidente du parti

Isabelle Le Callennec, députée de la 5e circonscription d'Ille-et-Vilaine, devient vice-présidente de LR / © AFP - J. Demarthon
Isabelle Le Callennec, députée de la 5e circonscription d'Ille-et-Vilaine, devient vice-présidente de LR / © AFP - J. Demarthon

Nathalie Kosciusko-Morizet quitte officiellement la direction du parti Les Républicains et est remplacée au poste de vice-président délégué par Laurent Wauquiez. Et conséquence de ces changements, Isabelle Le Callennec, députée d'Ille-et-Vilaine, est nommée vice-présidente.

Par S.Salliou

Suite au départ de Nathalie Kosciusko-Morizet, très critique envers la ligne politique de Nicolas Sarkozy et au remaniement au sein du parti des Républicains, Isabelle Le Callennec est nommée vice-présidente. Jusqu'en juin 2015 elle avait été l'une des deux porte-parole. À 49 ans, cette mère de quatre enfants est aussi députée d'Ille-et-Vilaine. 

Un mentor: Pierre Méhaignerie

Arrivée en politique en 1984, elle a grandi dans l'ombre d'une figure de la droite bretonne : l'ancien ministre Pierre Méhaignerie. Quand le maire de Vitré a pris sa retraite parlementaire en 2012, elle lui a d'ailleurs succédé. Depuis, elle monte en puissance : députée donc, vice-présidente du parti en Ille-et-Vilaine, conseillère générale depuis 2008. 

Difficile de la critiquer

"Sur le terrain, elle est très appréciée et facilement abordable, confie une journaliste du Journal de Vitré dans un article du Point, elle écoute ses électeurs comme Pierre Méhaignerie le lui a appris. Il est difficile de la critiquer." Toujours selon l'hebdo, la droite bretonne n'hésite pas à couvrir la députée de compliments. "Elle est travailleuse. Elle est toujours présente auprès de ses concitoyens. C'est une femme qui a de la constance, elle reste la même", clame Nicolas Belloir, le secrétaire départemental de la fédération d'Ille-et-Vilaine des Républicains.

 

Centriste, vraiment?

Isabelle Le Callennec se revendique du centre, pourtant ses prises de position à l'Assemblée nationale rappellent celles de la droite conservatrice. Lors des débats sur l'interruption volontaire de grossesse, avec 18 autres députés UMP, elle avait proposé un amendement pour dérembourser l'acte, comme Marc Le Fur, candidat malheureux aux Régionales en Bretagne. Elle avait aussi dit non au mariage pour tous, comme Marc Le Fur, encore une fois. Elle avait d'ailleurs manifesté contre la mariage pour tous à Rennes, en novembre 2012.

Désormais, avec ses nouvelles responsabilités au sein du parti Les Républicains, Isabelle Le Callennec sera peut-être un peu moins présente dans sa circonscription. Pour Nicolas Legendre du Mensuel de Rennes, "il est clair qu'elle compte viser plus haut, c'est une femme avec beaucoup d'ambition. Il ne serait pas étonnant de la voir se détacher de la vie politique locale." 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus