Ligue Europa. Rennes bat le Panathinaïkos et prend la tête de son groupe

Le Stade Rennais s'est imposé sur la pelouse du Panathinaïkos (2-1) jeudi et prend la tête du groupe F lors de la 3e journée de Ligue Europa.

Avec six points au compteur en trois matches, les Bretons devancent leur adversaire du soir, deuxième avec quatre points. 

Dans un stade Apostolos Nikolaïdis plein à craquer, mais sur une pelouse en mauvais état, les deux équipes ont démarré pied au plancher. Ce sont les hommes de Bruno Genesio qui ont été les premiers à faire la différence.

Ouverture du score rennais

Sur un bon centre du milieu Enzo Le Fée, Amine Gouiri a su se montrer opportuniste pour bien reprendre le ballon au deuxième poteau et ouvrir le score (1-0, 7e minute). L'attaquant algérien est passé tout près du doublé à la 13e minute, mais sa puissante frappe de l'extérieur de la surface s'est écrasée sur le montant gauche du gardien Brignoli au terme d'une contre-attaque éclair. 

Sous pression à chaque incursion grecque, les Rennais ont pu compter sur une superbe envolée de Mandanda pour détourner un beau coup-franc de Cerin (23e).

Rythmée et engagée, la partie s'est interrompue quelques instants lorsque Benjamin Bourigeaud, le capitaine des Rouge et Noir, a dû céder sa place sur blessure à Santamaria à la 30e minute de jeu. 

Les Athéniens ont poussé pour revenir mais n'ont pas réussi à profiter des largesses défensives des hommes de Bruno Genesio. Ils se sont même exposés aux attaques rennaises mais ni l'international serbe Matic (34e), ni Ludovic Blas (38e) ne sont parvenus à faire le break avant la mi-temps.

Le Stade Rennais s'est mis à l'abri dès le retour des vestiaires grâce à une superbe inspiration d'Arnaud Kalimuendo. Sur un coup-franc de Rieder, l'international espoir a trouvé le chemin des filets d'une subtile "Madjer" (49e).

Un penalty pour les Grecs

Les hommes de Jovanovic n'ont pas abdiqué et leur avant-centre Ioannidis a réduit le score sur penalty après une faute d'Assignon sur Palacios (60e). Les Bretons ont ensuite tenu bon et chipent la première place du groupe F aux Grecs, alors que l'autre rencontre de cette poule, entre Villarreal et le Maccabi Haïfa, initialement programmée jeudi en Israël, a été reportée au 6 décembre.

Rennes et le Panathinaïkos se retrouveront le 9 novembre au Roazhon Park pour la quatrième journée de Ligue Europa.