Municipales à Rennes : la future garde rapprochée de Carole Gandon

Carole Gandon, candidate pour les municipales à Rennes / © MA. Mouchère - France 3 Bretagne
Carole Gandon, candidate pour les municipales à Rennes / © MA. Mouchère - France 3 Bretagne

Pour chaque candidat, la constitution d’une liste donne la couleur et l’état d’esprit d’un projet. La liste "Révéler Rennes" conduite par Carole Gandon présente ses premières têtes d’affiche. Elles viennent de la droite et de la gauche. Le "En même temps" cher à Emmanuel Macron est respecté.

Par Robin Durand


Nous sommes à moins de 100 jours du premier tour. Pour Rennes, si les principales têtes de listes sont désormais connues, ceux qui constitueront leur garde rapprochée, ceux qui occuperont les postes clés sont encore gardés sous le manteau.

Carole Gandon, la candidate LREM, a dégainé la première en dévoilant le nom de ceux qui occuperont sans doute les postes clés en cas de victoire. Quatre personnalités qui à elles seules résument le mixte voulu par la prétendante à la mairie : un mélange entre l’expérience politique et la société civile.
 

Le commando Gandon


Parité oblige, c’est Jean-Emile Gombert qui occupera la place de numéro 2. L’ancien président de l'Université Rennes 2, longtemps sympathisant socialiste, se met donc dans la lumière.

Le monde universitaire sera également représenté par Sandrine Caroff-Urfer, agrégée de Lettres et très impliquée dans le monde associatif rennais. Elle aura en charge les questions d’éducation.

Mais Carole Gandon n’a pas oublié non plus de s’entourer d’élus. Des "prises de guerre" aime t-on dire dans les équipes de campagne. Venant de la gauche, Hind Saoud, actuelle conseillère régionale, ex conseillère municipale de Nathalie Appéré (elle avait démissionné en 2017 pour devenir la collaboratrice de Mustapha Laabid, le député LREM d’Ille-et-Vilaine). Membre active du Breizh Lab de Jean-Yves Le Drian, elle sera référente sur les questions de sécurité.

Enfin venant de la droite, Antoine Cressard. Le conseiller municipal de Rennes siège toujours actuellement dans le groupe de l’opposition. Il sera l’expert sur le dossier de la protection du patrimoine.


De "nouveaux visages" 


Le reste de la liste sera dévoilé courant janvier. La candidate LREM assume le choix de recruter des novices en politique. Un comité des "nouveaux visages" présidé justement par Jean-Emile Gombert doit finaliser ces prochains jours  le casting . 50 candidats se sont présentés notamment Willy Sirope, champion du monde de jiu-jitsu brésilien. 15 places seront sanctuarisées sur la liste. Reste à savoir à quel rang .
 

Sur le même sujet

Les + Lus