Le Rennais Eric Vuillard, lauréat du prix Goncourt

Éric Vuillard, écrivain vivant à Rennes, décroche le prix Goncourt - 6/11/2107 / © AFP - Eric Féferberg
Éric Vuillard, écrivain vivant à Rennes, décroche le prix Goncourt - 6/11/2107 / © AFP - Eric Féferberg

Le prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires francophones, a été décerné ce lundi 6 novembre à Eric Vuillard pour "L'ordre du jour". 

Par Thierry Peigné

Ce lundi midi à la brasserie Drouant à Paris, l'académie Goncourt a décerné son prix à Eric Vuillard pour "L'ordre du jour". Le jury était présidé par Bernard Pivot.

Quatre écrivains étaient encore en lice pour décrocher ce prix de l'Académie Goncourt. "L'ordre du jour" s'est imposé au 3e tour de scrutin, par 6 voix contre 4 à "Bakhita" de Véronique Olmi. Les deux autres auteurs en lice étaient Alice Zeniter pour "L'art de perdre" et Yannick Haenel pour "Tiens ta couronne".

"On est toujours surpris, fatalement. Ca me fait extrêmement plaisir", a réagi l'écrivain rennais de 49 ans. Eric Vuillard succède à Leïla Slimani au palmarès.

Eric Vuillard réagit à son prix Goncourt
Eric Vuillard réagit au prix Goncourt qu'il vient de recevoir pour son récit "L'ordre du jour" ce lundi 6 novembre 2017 / Images : France 3

Chaque année, le livre lauréat de ce prestigieux prix littéraire rencontre un énorme succès en librairie. Le livre s'écoule, selon les années, de 200 000 à 500 000 exemplaires.

Un récit dans les coulisses du nazisme

Sorti au printemps aux éditions Actes Sud, "L'ordre du jour" est un court récit de 160 pages qui retrace l'arrivée au pouvoir d'Hitler, raconte l'Anschluss (l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne nazie le 12 mars 1938, ndlr) et dissèque, dans les coulisses de la Seconde Guerre mondiale, le soutien sans faille des industriels allemands à la machine de guerre nazie.

Eric Vuillard a une façon unique de se glisser dans les coulisses de l'Histoire pour donner à ses lecteurs une autre grille de lecture d'événements à priori connus. Après la chute de l'empire Inca ("Conquistadors", 2009), la conquête coloniale ("Congo", 2012) et la Révolution française ("14 juillet", 2016), "L'ordre du jour" est l'occasion de revisiter l'arrivée au pouvoir des nazis. L'auteur a choisi de raconter l'Histoire en insistant sur les détails. 


Bernard Pivot, président du jury du prix Goncourt
Bernard Pivot, président du jury du prix Goncourt, précise les raisons du choix du lauréat Eric Vuillard / Images : France 3

Eric Vuillard est également en lice pour le prix Fémina.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus