• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : cache-cache géant interdit à Ikea

Fini de jouer dans les allées des magasins Ikea. L'enseigne y interdit les parties de cache-cache. / © Jonathan Lin
Fini de jouer dans les allées des magasins Ikea. L'enseigne y interdit les parties de cache-cache. / © Jonathan Lin

L'idée a été lancée en Belgique il y a quelques mois : des internautes organisent des parties de cache-cache sauvages dans les magasins Ikea. L'enseigne a depuis réagi en interdisant cette pratique. Mais le concept fait des émules, jusqu'en Bretagne. A Pacé, la partie n'aura finalement pas lieu.

Par Emilie Colin

L'appel avait été lancé sur les réseaux sociaux. Le Ikea de Pacé près de Rennes et ses 19 600 m² aurait pu devenir malgré lui un grand terrain de jeu pour un cache-cache sauvage, organisée par des internautes. Une partie était en effet prévue le 26 mars, pour une durée d'1h30. 1600 personnes sont inscrites sur la page et prévoyaient d'y participer, en suivant quelques règles annoncées, sur le respect des lieux et du personnel.

La direction du magasin ne souhaite pourtant pas autoriser l'événement. Apprenant la nouvelle, elle a donc pris contact avec la gendarmerie et la préfecture, invoquant l'application du plan vigi-pirate et le désir d'assurer la sécurité de ses clients, et des potentiels participants à cette partie. Ikea explique aussi avoir pu joindre l'organisateur qui s'est engagé à tout annuler d'ici lundi prochain. Contacté par téléphone, Hadrien Collot confirme : "Au moment où j'ai créé l'événement, je ne savais pas quelles mesures avait pris Ikea, je trouvais ça amusant. Je ne m'attendais pas non plus à une telle ampleur et à la polémique qui a suivi." Il espère finalement pouvoir déplacer ce cache-cache géant, dans un lieu public. 

Une idée venue de Belgique, au départ autorisée

Ce sont les Belges qui en premier ont décidé de se camoufler dans les magasins de l'enseigne suédoise. C'était en juillet 2014 et à l'époque Ikea avait autorisé l'initiative. Aujourd'hui, l'enseigne suédoise se ravise, face à l'engouement des internautes et leur impressionnante mobilisation. Aux Pays-Bas, plus de 32.000 personnes envisageaient une partie prévue le 16 mai dans le magasin d’Eindhoven, 19.000 à Amsterdam le 3 avril et 13.000 à Utrecht le 18 avril. La direction a réagi via sa porte-parole Martina Smedberg : "Le phénomène est difficile à contrôler" a t-elle expliqué. "Nous devons nous assurer que nos clients sont en sécurité dans nos magasins et c'est difficile à faire si nous ne savons pas où ils se cachent".

Ikea inspire en tout cas les as du camouflage et depuis des années, comme on peut le voir dans cette vidéo.

Urban camouflage IKEA





Sur le même sujet

Fabian Lahaie, avocat des familles.

Les + Lus