Rennes : Orange va tester la 5G dans la gare SNCF d'ici la fin de l'année

Hall de la Gare de Rennes / © Maxppp - Photo PQR - Ouest-France - M. Ollivier
Hall de la Gare de Rennes / © Maxppp - Photo PQR - Ouest-France - M. Ollivier

D'ici la fin de l'année, Orange va tester en gare de Rennes la 5G, la prochaine génération de réseau mobile. Courant 2020, pour ceux qui seront équipés de smartphones adaptés, il sera possible de télécharger des vidéos en quelques secondes. 

Par Thierry Peigné


La décision est tombée ce lundi 7 octobre. L’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes), le "gendarme des télécoms", a donné son autorisation à 11 projets d'expérimentation de la 5G en France. Parmi ces tests grandeur nature, celui d'Orange en gare SNCF de Rennes.

L'expérimentation concerne précisément l’attribution de fréquences à titre expérimental dans la bande 26 GHz, qui permet de cibler des zones à très forte affluence mais sur des secteurs plus petits que ceux de l'autre bande de la 5G, la 3,4 - 3,8 GHz, expérimentée par exemple prochainement à Nantes.
 

Des films téléchargés en quelques secondes

La plateforme d’expérimentations 5G de la gare de Rennes va tester à la fois des usages à destination du grand public et des outils métiers des agents SNCF.

Une première phase de tests (déploiement du réseau expérimental, mesures de performance, test du service par les partenaires) sera lancée d'ici la fin de l'année 2019. Puis viendra courant 2020 (Orange ne donne pas plus de précisions sur le calendrier exact, ndlr), lorsque les premiers smartphones compatible 5G seront lancés sur le marché, la période de tests avec le public équipé de terminaux 5G. 

À partir de hotspots (bornes, ndlr) 5G, plusieurs usages seront envisagés. Ainsi, explique Orange, "les voyageurs de passage en gare de Rennes pourront se connecter et télécharger, en quelques secondes, des vidéos vers leur mobile ou leur tablette".
 

La bande 26 GHz de la 5G

Selon l'ARCEP, la bande 26 GHz est une "terre inconnue" pour les réseaux mobiles.

La 5G, prochaine génération de réseau mobile, promet un saut de performances technologiques qui ouvre la porte à de nombreux usages innovants dans des secteurs variés de l’économie.

Pour les déploiements futurs de la 5G, plusieurs bandes de fréquences ont été identifiées de manière coordonnée en Europe :

• la bande 3,4 - 3,8 GHz, dont la procédure d’attribution sera lancée dans quelques semaines ;
• la bande 700 MHz, déjà attribuée aux opérateurs en France fin 2015 ;
la bande 26 GHz, qui fera l’objet d’une attribution ultérieure.

En particulier, la bande de fréquences des 26 GHz devrait, grâce à ses largeurs importantes, permettre des débits inégalés et des usages inédits et a été identifiée comme bande "pionnière" pour la 5G. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus