Rennes: la Vilaine nettoyée de ses plantes invasives

Jusqu'à vendredi, ce bateau "tondeur-moissonneur" va faucher les plantes aquatiques invasives sur un tronçon d'environ 2 km de la Vilaine entre Cesson-Sévigné et Rennes. / © C. Jauneau / France 3 Bretagne
Jusqu'à vendredi, ce bateau "tondeur-moissonneur" va faucher les plantes aquatiques invasives sur un tronçon d'environ 2 km de la Vilaine entre Cesson-Sévigné et Rennes. / © C. Jauneau / France 3 Bretagne

Devenues gênantes voire dangereuses, des plantes aquatiques invasives sont arrachées toute cette semaine sur une partie de la Vilaine entre Rennes et Cesson-Sévigné (35). Cette opération de faucardage (fauchage des végétaux aquatiques) sera répétée en octobre prochain.

Par Hélène Pédech



Depuis lundi matin, une étrange embarcation sillonne la Vilaine. Ce bateau "tondeur-moissonneur" a cinq jours pour débarrasser la rivière de l'Egérie dense. Un bien joli nom pour désigner une plante aquatique originaire d'Amérique du sud et devenue franchement envahissante en Bretagne.

 

Dangereuse pour les sportifs



L'été ayant été particulièrement propice à sa prolifération, cette Egérie risquait de perturber l'écosystème en se substituant aux espèces de plantes aquatiques autochtones. 

Pouvant atteindre quatre mètres et s'étaler sur une surface importante des plans d'eau, l'indésirable gênait également la pratique de certains sports nautiques. Un club de kayak avait d'ailleurs préféré suspendre les entraînements de crainte que les pratiquants ne se retrouvent emprisonnés par les végétaux en cas de chavirage.

Il était donc urgent de nettoyer la Vilaine. C'est ce qu'explique Sophie Gibius, chargée d'étude sur la gestion des milieux aquatiques auprès de Rennes Métropole.

 


Le faucardage (fauchage des plantes aquatiques) se poursuit jusqu'à vendredi sur un tronçon d'1,8 km situé entre le pôle France de canoë kayak à Cesson-Sévigné et la plaine de Baud à Rennes (Ille-et-Vilaine). Une fois extraite de l'eau, la plante est mise à sécher. Elle sera ensuite transformée en compost.

L'opération doit être répétée sur deux semaines en octobre prochain.

 

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus