Cet article date de plus de 4 ans

Terrorisme. Un mineur en lien avec Rachid Kassim arrêté à Rennes

Un adolescent de 17 ans, d'origine belge, a été interpellé mardi à son domicile à Rennes. Il serait en lien avec le djihadiste Rachid Kassim, soupçonné d'être lié à plusieurs attentats en France. L'adolescent a été déféré ce vendredi à Paris, en vue de sa présentation à un juge antiterroriste.

L'adolescent belge a été interpellé mardi matin à l'aube à Rennes, où il était arrivé depuis quelques mois avec sa famille, a confirmé le parquet antiterroriste de Paris.

Ce sont les hommes de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) appuyés par les forces d’élite du Raid qui ont procédé à son interpellation à son domicile. La police rennaise avait été informée de l'opération mais pas sollicitée. L'interpellation a été réalisée dans le cadre d'une information judiciaire ouverte suite à l'arrestation d'une adolescente soupçonnée de vouloir commettre des attentats à Melun. Cette jeune fille échangeait avec le jeune Belge sur la messagerie cryptée russe Telegram, sur la chaîne "Dine Al Haqq" utilisée par Rachid Kassim depuis la zone irako-syrienne. Ce djihadiste utilise le réseau crypté pour inciter des jeunes à commettre des attentats en France.

LIRE Qui est Rachid Kassim, soupçonné d'inciter les jihadistes français à passer à l'acte ?

Présenté à un juge antiterroriste à Paris

L'adolescent interpellé mardi à Rennes a été présenté vendredi à un juge parisien. Il était toujours entendu en soirée. Les enquêteurs redoutaient qu'il ne passe à l'acte, sans avoir établi pour autant de menace imminente. Le parquet antiterroriste de Paris demande sa mise en examen pour les chefs d'association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. Il requiert également qu'il soit écroué.

Une quinzaine de jeunes gens en lien avec Rachid Kassim a été interpellée en France  depuis cet été.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme faits divers attentat