Drame. Double assassinat suivi d'un suicide, trois corps retrouvés près de Rennes : ce que l'on sait

Publié le Mis à jour le

Trois corps sans vie ont été découverts dans une maison de Saint-Jacques-de-la-Lande, en périphérie de Rennes, ce mercredi 23 novembre. Il s'agit d'un couple résidant dans le logement et de leur fille, âgée de 25 ans. L'enquête s'oriente vers un double assassinat suivi d'un suicide.

C'est dans le quartier résidentiel de la Chevrolais, à Saint-Jacques-de-la-Lande, dans la périphérie rennaise, que la macabre découverte a été faite par les pompiers à 14h30, ce mercredi 23 novembre 2022. 

Dans une maison de la rue de la Table-Ronde, ils ont découvert trois corps sans vie : un homme âgé de 50 ans, une femme de 62 ans, ainsi qu'une jeune fille de 25 ans.



Il s'agit d'un couple, une femme retraitée, son mari, agent de maintenance dans un collège, ainsi que de leur fille, âgée de vingt-cinq ans.

Ce sont les collègues inquiets de ne pas avoir de nouvelles de la jeune femme, qui ont donné l’alerte, indique Philippe Astruc, le procureur de la République.

Double homicide et suicide

Les policiers se sont rendus sur les lieux avec des techniciens en investigation criminelle ainsi qu’un médecin légiste. "Sur place, précise le procureur, l’homme était retrouvé pendu, la femme allongée sur son lit et leur fille sur le sol de sa chambre".

Selon les premières constatations médico-légales, le corps de la femme a révélé des traumatismes, alors qu'il n'y aurait "aucune trace de violence visible sur le corps de sa fille". Des autopsies ont été ordonnées afin de déterminer précisément les causes des décès.

Une lettre retrouvée au domicile de la famille

Une lettre a été retrouvée dans la maison, elle pourrait être de la main du mari, note Philippe Astruc. L'homme y annonce "mettre fin à ses jours ainsi qu’à ceux de sa compagne et de sa fille. Il attribuait ses actes à un mal-être pouvant être en lien avec une maladie grave dont il serait atteint."

Un examen de comparaison d’écriture sera réalisé pour vérifier l’origine de cet écrit. Aucun élément ne laisse à ce stade entrevoir une intervention extérieure, relève le procureur.

Un périmètre de sécurité a été mis en place. Une enquête de flagrance a été ouverte et confiée à la sûreté départementale d’Ille-et-Vilaine sous la qualification d’assassinats.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité