Video. Matthias, le fan de football qui peint sur des maillots les visages de ses idoles

Publié le Mis à jour le

Maradona, Messi, Ronaldo, Drogba, Ibra, ou Bourigeaud. A Rennes, un jeune artiste peint sur des maillots les visages de ses idoles. 20 à 30 heures de travail par tunique. Des œuvres uniques qu’il vend à des particuliers. Et même à des joueurs.

Matthias Hamzaoui a une passion pour le foot. Et un don pour le dessin, la peinture.

Dans son appartement de la métropole rennaise, son bureau est un petit panthéon, avec sur un dressing, une collection de maillots de ses idoles, où se côtoient Maradona, Pelé, Ronaldinho, Drogba, Messi ou Ronaldo.  

Des tuniques qui n’ont rien de classique. Sur chacune d’entre elles, Matthias a mis sa touche. Au crayon ou au feutre d’abord, pour dessiner le contour du visage, la silhouette du joueur. A la peinture acrylique ensuite, pour déposer une enveloppe blanche qu’il va laisser sécher, avant d’attaquer les détails, les ombres, les lumières. Comptez pour chaque maillot entre 20 et 30 h de travail. 

 

Jamais pris un cours de dessin

Matthias, qui n’a jamais pris un cours de dessin, en a fait son métier.

Combien coûtent ses maillots ? Entre 500 et 1000 euros pièce, selon la complexité du travail.

Il vend sur commande à des particuliers, à des clubs, des sponsors, et même à certains joueurs, qui touchés par la qualité de son travail, n’hésitent pas à le contacter, et même le rencontrer.  

Fervent supporter du Stade rennais

Matthias, qui a grandi près de Béziers (Hérault), est aussi devenu un fervent supporter des Rouge et Noir depuis qu’il a rejoint sa compagne en Bretagne.

Habitué du Roazhon Park, Mats Drawing, c'est son nom d'artiste, a déjà peint le visage de Benjamin Bourigeaud et finalise aussi un maillot avec quelques-uns des joueurs du SRFC qui ont marqué la belle saison 2021/2022. 

    

90% de son travail est consacré au foot. Mais il travaille aussi des visages du rugby, du hand-ball, du basket etc…  

Détail à souligner pour les distraits : comme une toile, les maillots de Matthias sont évidemment destinés à rester accrochés, encadrés. A ne surtout pas porter les soirs de matchs, ni à passer à la machine, ce serait ballot. Pour une fois ne pas mouiller le maillot, sous peine d'élimination directe.