Vivre à Redon : une ville où la qualité de vie ne fait pas oublier le déclin économique

Redon, une ville à la campagne qui offre confort, vie calme, où les commerces du centre-ville ferment. / © Damien Meyer - AFP
Redon, une ville à la campagne qui offre confort, vie calme, où les commerces du centre-ville ferment. / © Damien Meyer - AFP

Redon est une ville protégée du stress, loin des embouteillages et de l'agitation des grands centres urbains. À une demie heure de Rennes, Redon est calme, trop calme. La rue principale voit ses commerces fermer et y trouver un emploi n'est pas simple. Rencontres.

Par Benoit Thibaut et JA

À cheval entre deux régions et trois départements, Redon est une ville moyenne, une ville en perte de vitesse. Les habitants de Redon nous ont confié leur ressenti sur leur commune : manque de dynamisme du centre-ville, vieillissement de la population, commerces fermés, ces points noirs se mêlent avec le plaisir d'y vivre, d'avoir un cadre sécurisant pour élever des enfants et profiter d'une vie de famille au vert.


Le combi de France 3 Bretagne à la rencontre des Redonnais

Avec la volonté "de retourner au contact des gens qui nous regardent et qui nous suivent", comme le souligne le rédacteur en chef Anthony Masteau, France 3 Bretagne a choisi ce camping-car pour sillonner la région à l'occasion des élections municipales.
  
Notre combi s'installe dans le centre-ville de Redon. La matinée est fraiche, il n'y a pas foule dans les rues. Quelques retraités sont sur le chemin des courses, d'autres habitants vont au travail, l'accueil des Redonnaises et Redonnais est chaleureux. 
 
Sourire aux lèvres, Brigitte Jeffredo est ravie des courses effectuées dans un commerce de produits frais. Courges, potirons, légumes de saison, le repas va être sain. Brigitte est une jeune retraitée, qui aime sa ville et ses environs.

Cette ancienne médecin généraliste de Bains-sur-Oust à cinq kilomètres de Redon s'imaginait une retraite loin de son quotidien, "J’ai toujours pensé que je serai partie prendre ma retraite ailleurs, et en fait on a tout ici".

Cette ville, Brigitte l'aime pour son architecture, et les activités qui lui sont offertes. Cette joggeuse profite du cadre vert qui entoure la ville, et ne tarit pas d'éloges sur le cinéma du centre-ville.  

Ce coeur de ville, Brigitte l'a vu évoluer en 38 ans. Le coeur de ville y est toujours agréable, même si  "il est devenu très vide aujourd'hui". 

Un discours que nous avons régulièrement entendu lors de notre venue à Redon.

Pas mortes mais pas loin

 Claudine Vibert qui vit à Redon depuis cinquante ans, porte elle aussi un regard triste sur le centre qu'elle a connu si dynamique "Il y a des rues qui ne sont pas mortes, mais pas loin. Cette grande rue qui était vivante, ne l'est plus... Elle ne l'est plus du tout, c'est dommage, c'était la rue principale de Redon".    
 
 

Je suis désolé de voir tous ces commerces fermés

Pour remédier à ce vide, certains nous confient privilégier des courses dans le centre-ville, sans toujours y parvenir. À l'image de Françoise Berthelot, qui regrette que "la rue piétonne [soit] morte, mais j'en suis également responsable, admet-elle. Je vais faire mes courses plutôt sur Vannes ou ailleurs".

Cette ancienne Parisienne à la retraite nous avoue regretter le manque de diversité et de choix dans les commerces de sa nouvelle ville de coeur.
 
Mais il en faut plus pour ternir l'image que Françoise porte sur Redon. "On a tout à Redon, le cinéma de la ville est un "must", on a également de bons restaurants, et tout cela dans un cadre superbe. On a un conservatoire de musique, un théâtre, vraiment on est gâté".
 

Redon c'est parfait, mais...
 

Ce plaisir d'y vivre, tinté d'espoir d'une plus grande activité dans le centre ville, revient constamment au micro tendu à la population redonnaise. 

Pour Dominique Corvaisier, "Redon, c'est parfait. Bien-sûr on aimerait qu'il y ait moins de commerces à l'extérieur du centre-ville mais heureusement les halles centrales attirent du monde trois fois par semaine. Sans les halles, cela serait difficile." 

C
et artisan coiffeur a ouvert son commerce dans le centre ville en 2001, lui qui cherchait une ville pas trop grande pour s'y installer avec sa famille. Un choix qu'il ne regrette pas au regard du confort que lui offre la proximité des écoles, des activitiés pour lui et ses enfants.

 

 

Une petite ville, tranquille, au calme, idéale pour la famille

La qualité de vie et le cadre privilégié pour y voir grandir une famille reviennent également beaucoup lors de nos rencontres. Sylvie Roulet vit ici depuis 25 ans. Ces premiers mots pour parler de sa ville sont les suivants, "Une petite ville, tranquille, au calme, il y a les services, c'est idéal pour la famille."

Cette infirmère de l'hôpital de Redon savoure la qualité de vie, et la proximité des grands centres urbains comme Nantes et Rennes ainsi que la proximité de la mer. 

 

Cet endroit offre un cadre privilégié et préservé


La région de Redon plait à tous ceux qui se sont arrêtés pour répondre à nos questions. Les possibilités d'excursions sur l'Oust ou en forêt séduisent, comme le rapport à l'environnement.

Gérard Spiteri s'est installé en 1989, "J'adore cette région, et en élevant des enfants, cet endroit offre un cadre privilégié et préservé. La population ici est très sensible à l'écologie, cela me fait plaisir de partager cette vie dans cette petite ambiance".
 

 

J'ai eu la chance d'y trouver un emploi
 

Redon connait un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale avec ses 12,2% de demandeurs d'emploi face aux 8,5% sur le territoire. 

Gérard Spiteri se sent privilégié, lui qui par "par chance et par relation, [a] pu trouver un emploi adapté et faire carrière dans l'Éducation nationale".
 

On vit trop sur le passé industriel de Redon

Olivier Bouche est entrepreneur, le cadre calme, loin du brouhaha des grandes villes a séduit ce chef d'entreprise qui a implanté sa structure dans le Pays de Redon. "Redon c'est une chance, on trouve tous ce que l'on veut, la vie y est simple." 

Cependant Olivier souhaite un élan pour soutenir les entreprises. Ce chef d'entreprise regrette le manque de dynamisme entreprenarial sur le territoire. "Il y a sûrement beaucoup à faire en initiative pour aider les PME ou futurs pépites qui s'installent à La Défense ou dans les grandes métropoles et qui ont toute leur place dans des petites villes à taille humaine comme Redon". 
.

 

Faire revenir des entreprises, des commerces à Redon, le souhait revient auprès des nombreuses personnes s'arrêtant auprès du combi orange de France 3 Bretagne. Tous souhaitent que leur ville qui offre pour eux tant de confort et de charme par son architecture retrouve son dynamisme économique. 


Paroles Citoyennes à Redon

Diffusion sur France 3 Bretagne 
Mercredi 15 janvier à 11h50 et 18h50


Redon en chiffres

La ville de Redon perd des habitants. Depuis 2011, c'est la chute libre, passant de 9 576 à 8 889 habitants. Le tiers est des retraités. Les ouvriers, employés et professions intermédiaires sont majoritaires chez les actifs.

 


Une donnée significative est celle du logement. Si le nombre de logements a continué d'agmenter jusqu'en 2011, passant de 4 979 en 2006 à 5 131 en 2011, il tombe à 5 029 en 2016. Dans cet ensemble, la courbe des logements vacants est en hausse, passant de 516 en 2006 à 672 en 2016.
 

 

En 2016, le taux de chômage était stabilisé à 17,6 % depuis 2012, au-dessus de la moyenne nationale (11,1 %). Chez les 15-24 ans, il avoisinait les 28 % chez les hommes, et 35 % chez les femmes. Il y avait en 2016 57 % d'actifs ayant un emploi.
 

 


Il y a 17 % de familles mono-parentales. Le revenu médian par ménages s'établit à 1 664 euros net par mois.

Les deux tiers des entreprises de Redon sont des commerces. En 2015, il y avait 811 entreprises à Redon, les deux tiers étant des commerces. Jusqu'en 2015, leur nombre a augmenté. Le rythme des créations en revanche a tendance à stagner.

 


 

Sur le même sujet

Les + Lus