Coup de projecteur sur l'école nationale supérieure maritime de Saint-Malo

En ce mois de février, les questions d'orientations taraudent nombre de jeunes Bretons. C’est d’ailleurs la période des salons étudiants, afin d'’anticiper l’après-bac. A travers l’école nationale supérieure maritime de Saint-Malo, focus sur la Marine Marchande.


L’école nationale supérieure maritime ENSM est l'héritière de l'école d'hydrographie fondée par Colbert, "l'Hydro", ou école de la Marine Marchande. Il en existe quatre en France, à Marseille, Nantes et Le Havre et donc une à Saint-Malo. L'école bretonne forme chaque année près de 200 élèves, qui deviendront officiers chef de quart machine (encore appelés lieutenant mécanicien), sur de grands navires.

"Tout connaître des circuits des navires"


Ancrée au coeur de la vieille ville, l'école nationale supérieure maritime délivre ses diplômes en trois ans, accueillant les jeunes sur concours après le bac. Les élèves suivront 30 heures de cours par semaine, avec des travaux dirigés pour acquérir les connaissances de mécanique, d'électricité et d'hydraulique indispensables pour assurer les fonctions vitales d'un bateau et pour tout connaître des circuits à bord. Une formation complétée par des navigations en mer.

Le concours d'entrée se déroulera les 18 et 19 mai 2015.

Le Cesame rattaché à l'Ecole


Pour assurer au mieux la formation des oifficiers de la marine marchande, l'ENSM dispose d'un centre d'entraînement à la survie et au sauvetage en mer (Cesame). Il forme les jeunes au techniques de sauvetage et à l'utilisation du matériel avec des entraînement très pratiques. 


Le reportage à Saint-Malo (35) de Catherine Jauneau et Bruno Van Wassenhove.

Interviews​ :
- Mathieu Pitras, élève de 1ère année - ENSM St-Malo
- Angèle Martin, élève 1ère année - ENSM St-Malo
- Eric Vigneron, professeur - ENSM St-Malo
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité