Les touristes, la mer et sa marée... Petit florilège de voitures piégées en Bretagne

Sur la plage d'Audierne ce 27 juillet 2023, un touriste belge a trop fait confiance à son GPS. La gendarmerie du Finistère a dû intervenir pour libérer le vacancier embourbé. Les voitures piégées par la marée montante sont également un classique en Bretagne. Petit florilège.

Une voiture embourbée sur une plage dans le Finistère. La gendarmerie du Finistère a posté la scène prise lors de leur intervention à Audierne pour venir en aide à un touriste belge qui a un peu trop suivi les indications de son GPS.

Cette image amuse et fait réagir gentiment sur les réseaux sociaux, autant ses compatriotes amoureux de la Bretagne que les locaux habitués aux fantaisies des touristes.

Les voitures piégées par la marée

Chaque année, quand ce n'est pas le sable qui piège les voitures, c'est la marée qui engloutit des véhicules. Malgré les avertissements, des automobilistes se garent au bord de mer en oubliant de se renseigner sur les horaires des marées.

Des scènes qui font le malheur des étourdis mais qui amusent sur les réseaux sociaux.

À Dinard, en Ille-et-Vilaine, c'est une Porsche Cayenne qui a été piégée au niveau de la cale au mois de mai.

Selon Ouest-France, malgré l'intervention des pompiers, la voiture de luxe a coulé. Le véhicule a dû être attaché à un lampadaire pour éviter de dériver. Une scène qui a sidéré 300 passants.

Ce même week-end, un autre SUV avait été piégé par la vase et la marée montante à Cancale.

Mais c'est bien du côté de Saint-Malo que les voitures se font le plus surprendre. Ce 24 juillet, une nouvelle voiture s'est retrouvée engloutie.

Les municipalités redoublent d'efforts, panneaux, blocs de pierre pour neutraliser certains accès, mais l'imagination des automobilistes pour faire "sourir" les passants est sans limite... surtout lors des forts coefficients.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité