Saint-Malo : l’équipage du voilier disparu en mer est sain et sauf

L’équipage à bord du voilier disparu en mer depuis le 15 août, a été secouru ce jeudi par un porte-conteneur au large du golfe de Gascogne. Les passagers, le père et sa fille de 17 ans, avaient quitté Saint-Malo quatre jours plus tôt en direction de Porto (Portugal).
 

Parti de Saint-Malo le 11 août, le voilier "Azawakh 5" n'a plus donné signe de vie depuis samedi 15 août.
Parti de Saint-Malo le 11 août, le voilier "Azawakh 5" n'a plus donné signe de vie depuis samedi 15 août. © DR
Introuvable depuis le 15 août, le voilier parti de Saint-Malo a finalement été secouru par un porte-conteneur philippin ce 20 août. Le bâteau, avec à son bord un Rennais de 45 ans et sa fille, se dirige désormais vers Porto.
 
A 7h30, l’équipage, avait déclenché une demande d’assistance par radio VHF. Cette demande avait été relayée par un navire de commerce à proximité. Leur voilier avait été localisé à plus de 300 milles nautiques, soit 555 kilomètres à l’ouest de La Rochelle. 

La zone où a été retrouvé le voilier est sous la responsabilité britannique. Le centre de Falmouth, en Cornouailles anglaises, a coordonné l’opération d’assistance.

Nous avons appris que leur bateau, un Open 50 de 15,5 mètres, a démâté. Ce dernier a été abandonné en mer.

Plus de peur que de mal 


Cette nouvelle est un soulagement pour toute la famille. "On revit", confie une des amies du skipper. 
 

bonne nouvelle !!! ils sont à bord d'un cargo philppin sain et sauf ...le seul truc que m'a dit le CROSS c'est qu'ils vont devoir manger local ...😄🤣😜💙💙

Publiée par Olivier Alline Voilier Tutti-too sur Jeudi 20 août 2020


Après plusieurs jours sans nouvelle, le frère du skipper commençait à s’inquiéter. Toutefois, il tentait de se rassurer en expliquant quelques heures après l'heureuse nouvelle : "C’est un bateau costaud, un bateau de course, ça ne peut pas couler comme ça. Ils doivent avoir dérivé".

De plus, le skipper est un passionné de la voile. Selon une amie, il aurait participé à la Route du Rhum en 2018. 

Le dernier contact remontait au 15 août

Parti le 11 août de Saint-Malo, l’équipage avait eu un contact téléphonique avec un des membres de leur famille le samedi 15 août. Le père et sa fille étaient au large de l’île de Batz dans le Finistère.

Le dimanche, selon le frère du skipper, l’équipage aurait dû être localisé aux alentours de Ouessant. "Mais il n’est jamais passé", explique le frère.

Mercredi 19 août, la famille avait donné l’alerte. Rapidement, l’annonce de la disparition avait circulé sur les réseaux sociaux.
 

URGENT a tous les Navigateurs !!! Nous avons signalé une inquietude concernant un OPEN50 AZAWAKH V avec deux personnes à...

Publiée par Olivier Alline Voilier Tutti-too sur Mercredi 19 août 2020


Un avion des douanes avait effectué des recherches mercredi 19 août, sans succès, selon la préfecture maritime. Il n’y avait pas eu d’opération de recherches en mer mais des investigations auprès des ports de la façade atlantique. Des informations avaient également été envoyées à l'ensemble des navires en mer.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers mer nature voile sport disparition