Incendie à la centrale nucléaire de Brennilis

La centrale nucléaire de Brennilis, en cours de démantèlement dans le Finistère / © Maxppp / PQR / C. Prigent
La centrale nucléaire de Brennilis, en cours de démantèlement dans le Finistère / © Maxppp / PQR / C. Prigent

Un feu s'est déclaré ce mercredi après-midi dans un sas de conditionnement des déchets à la centrale nucléaire de Brennilis. 4 employés ont été incommodés par les fumées. Le plan d'urgence interne sur le site de déconstruction a été déclenché.

Par Thierry Peigné

Il était 15h38 ce mercredi lorsqu'un départ de feu s’est produit à la centrale nucléaire en déconstruction de Brennilis. Le feu a pris lors d'une opération de meulage dans un atelier de conditionnement des déchets se situant dans le bâtiment réacteur, soit la partie nucléaire des installations. La direction de la centrale à rapidement déclenché le plan d'urgence interne à 16h.

Les pompiers ont immédiatement été alertés et sont rapidement intervenus. L'incendie a totalement été maîtrisé à 17h20.

Quatre personnes incommodées

Les 13 employés présents dans le bâtiment réacteur ont été évacués. Quatre salariés ont été pris en charge par les secours pour avoir inhalé des fumées. "Tous ces personnels ont été testées à l'aide d'un appareil mesurant la radioactivité et le résultat a été négatif pour chacune d'entre elles", a précisé Jean-Daniel Montet-Jourdran, directeur de cabinet du préfet du Finistère.

"C'est un sas en plastique qui serait à l'origine de l'incendie, le toit de ce sas s'est écroulé et les fumées de l'incendie se sont répandues à l'intérieur du dôme", a expliqué le directeur de cabinet, indiquant que les fumées étaient contenues à l'intérieur du dôme, équipé de moyens de filtration des éléments radioactifs.

Une centrale en démantèlement

Actuellement, trois chantiers sont en cours à la centrale de Brennilis : l'assainissement du chenal de rejet, le démantèlement des échangeurs de chaleur et le démantèlement de la station de traitement des effluents. Les combustibles irradiés de la doyenne des centrales françaises ont été évacués lors d'une première phase d'arrêt définitif de l'exploitation entre 1985 et 1992. Après une interruption de quatre ans, son démantèlement partiel a repris en juillet 2011.

En mai dernier, une station de prélèvement d'air située à proximité de l'ancienne centrale nucléaire de Brennilis avait été détruite par un incendie, suite à un acte de malveillance.

A lire aussi

Sur le même sujet

Xavier Tirel invité du JT pour la seconde ligne de métro à Rennes

Les + Lus