[INFOGRAPHIE] Passages à niveau : attention danger !

Alors que se tient le procès de l'accident de Saint-Médard-sur-Ille près de Rennes, la dangerosité des passages à niveau est une nouvelle fois posée. Retrouvez dans notre infographie interactive les statistiques des accidents corporels aux passages à niveau depuis dix ans.

Par Thierry Peigné

Du lundi 16 avril au vendredi 20, un chauffeur de poids lourd et la SNCF comparaissent devant le tribunal correctionnel de Rennes pour l'accident mortel survenu le 12 octobre 2011 sur un passage à niveau à Saint-Médard-sur-Ille (Ille-et-Vilaine). Un camion avait été percuté par un TER sur la ligne Rennes - Saint-Malo provoquant la mort de trois passagers du train et blessant plus ou moins grièvement 61 personnes.

Au-delà de la responsabilité du chauffeur de poids lourd qui reconnaît s'être engagé sur la voie, les deux principales composantes de l'entreprise ferroviaire, SNCF Mobilités et SNCF Réseau, sont poursuivies pour homicides et blessures involontaires. Il leur est reprochées un manquement à sécuriser le passage à niveau malgré une "parfaite conscience et connaissance" de son "caractère accidentogène". Avant ce drame de 2011, trois accidents s'étaient produit sur ce même passage à niveau en 2006, 2007 et en 2010. En 2007, il s'agissait déjà d'une collision entre un TER et un camion. Un rapport du Bureau d'enquête et accident avait alors préconisé des travaux d'aménagement; travaux qui n'avaient pas été réalisés quatre ans plus tard lors de l'accident mortel.

Une dangerosité reconnue

En France on dénombre plus de 15 000 passages à niveau, traversés quotidiennement par 16 millions de véhicules.

En 2016, 111 collisions se sont produites sur des passages à niveau et, selon les chiffres du ministère des Transports, ces accidents ont causé 31 décès et fait 15 blessés graves

Le nombre de passages classés comme dangereux a diminué d'environ de 60% en 20 ans. Depuis 1997, la SNCF a mis en place le plan national de sécurisation. L'objectif : supprimer ou améliorer progressivement les passages à niveau les plus dangereux dits prioritaires. 

Méthodologie de notre étude

En collaboration avec des étudiants encadrés par des spécialistes en données et en graphisme, notre rédaction web a planché plusieurs jours sur les bases de données du gouvernement qui recensent tous les accidents corporels sur les routes de l'Hexagone. À noter qu'est considéré comme accident corporel "tout accident survenu sur une voie ouverte à la circulation publique, impliquant au moins un véhicule et ayant fait au moins une victime ayant nécessité des soins".

Nous avons isolés tous les "accidents corporels" qui se sont déroulés aux passages à niveau entre 2006 et 2016. Il en ressort des statistiques et une carte de France des accidents aux passages à niveau.

Pour un meilleur confort de lecture, nous vous conseillons de consulter cette infographie sur un ordinateur ICI.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus