CARTE. Quels sont les 19 centres commerciaux concernés par des fermetures en Bretagne

La liste des centres commerciaux non alimentaires de plus de 20 000 m² fermés suite aux annonces du Premier ministre vendredi, ne cesse de s'allonger après les contrôles des services préfectoraux. Ainsi, cela concerne 19 galeries commerciales en Bretagne.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé que les centres commerciaux de plus de 20.000 m² fermeraient dès dimanche. Le centre commercial Colombia à Rennes est une des galeries commerciales bretonnes touchées par la mesure. le 30/01/2021
Le Premier ministre Jean Castex a annoncé que les centres commerciaux de plus de 20.000 m² fermeraient dès dimanche. Le centre commercial Colombia à Rennes est une des galeries commerciales bretonnes touchées par la mesure. le 30/01/2021 © Marc Ollivier / Ouest-France / Maxppp

Depuis dimanche 31 janvier, et jusqu’à nouvel ordre, les magasins de vente et autres établissements recevant du public présents dans ces 19 galeries ne peuvent plus accueillir de public, à l’exception des hypermarchés, des pharmacies, des commerces de détail de produits surgelés, des commerces d'alimentation générale et magasins multi-commerces dont l’activité principale est la vente alimentaire.

La carte des centres commerciaux concernés en Bretagne

 

Trois centres commerciaux fermés dans le Morbihan

Dans le Morbihan, alors que la préfecture avait annoncé ce week end qu'aucun centre commercial ne devait fermer, la préfecture précise ce lundi 1er février à la mi-journée que trois centres commerciaux sont en fait concernés par le décret limitant l'accès au public dans les galeries de plus de 20 000 m².

La communication préfectoral précise que c'est "après une analyse des données détaillées sur la base des modalités de calcul fixées par le décret (surfaces de vente, bureaux et réserves)" que trois centres ferment :

Quelque 400 centres commerciaux et 20 000 magasins seraient touchés en France par cette obligation de baisser leurs grilles, pour une durée encore indéterminée. Des mesures prises pour "éviter les brassages" et la propagation du virus du Covid-19, "tout en préservant le quotidien des Français", précisent les représentants de l'Etat.


Quatre centres commerciaux concernés dans le Finistère


La Préfecture du Finistère a annoncé dimanche la fermeture de quatre galeries commerciales, concernées par les mesures décidées par le gouvernement. 

Il s'agit :

 

Deux centres commerciaux fermés dans les Côtes-d'Armor


Dans un premier temps, La préfecture des Côtes-d'Armor a annoncé, elle, qu'aucune des galeries commerciales du département n'était concernée par la mesure.

Ce lundi soir, la prefecture ajuste sa communication, par ses mots "Après instruction réalisée par les services de la préfecture en lien avec les directeurs des enseignes et des galeries, deux centres commerciaux sont concernés dans le département des Côtes d’Armor"  :


Dix centres commerciaux ferment en Ille-et-Vilaine


En Ille-et-Vilaine, sept magasins de vente et centres commerciaux non-alimentaires, étaient annoncés ce dimanche comme étant concernés par cette mesure de fermeture. Ce sont des commerces comportant un ou plusieurs bâtiments dont la surface commerciale utile cumulée, calculée selon les conditions du décret, est supérieure ou égale à 20 000 m². Après le passage des services préfectoraux ce lundi pour mesurer les surfaces utiles (les surfaces de vente avec les réserves et les bureaux), la préfecture annonce ce lundi soir que trois galeries de plus s'ajoutent aux sept premières dans le département. Dans le Pays de Rennes, cela fait 9 centres commerciaux qui ferment, soit 550 magasins, dont une cinquantaine de restaurants soit plus de 5000 personnes privés d'emploi temporairement. 

Le centre commercial Grand Quartier à Saint-Grégoire fait partie des galeries où les magasins sont fermés, sauf les alimentaires et essentiels
Le centre commercial Grand Quartier à Saint-Grégoire fait partie des galeries où les magasins sont fermés, sauf les alimentaires et essentiels © V. Chopin - FTV

Il s'agit :

Les services de l'Etat précisent que "les contrôles opérés sur la voie publique et dans les établissements recevant du public, notamment dans les commerces en cette période de soldes, visent à rappeler les règles et à sanctionner les contrevenants pour la protection de tous". Des contrôles qui pourraient être renforcés.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : conseils pratiques santé société