• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Maladie de Lyme : pour Romuald un dépistage trop tardif

Romuald est atteint de la maladie de Lyme depuis 25 ans. Il ne sort que très peu de chez lui, car trop douloureux / © France 3 Bretagne
Romuald est atteint de la maladie de Lyme depuis 25 ans. Il ne sort que très peu de chez lui, car trop douloureux / © France 3 Bretagne

La ministre de la santé, Marisol Touraine, a rendu public, jeudi 29 septembre, un plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les autres maladies transmises par la tique. En France, le dépistage reste aléatoire et lourd de conséquences comme pour Romuald, habitant de Fréhel (22). 

Par Emilie Colin

La maladie de Lyme progresse et les pouvoirs publics commencent à prendre conscience de l'ampleur des dégâts causés par la tique. Marisol Touraine, ministre de la santé, a lancé fin septembre un plan de lutte national de lutte contre cette maladie. 

La petite bête cause une maladie infectieuse, aisément traitable et identifiable dans sa forme aiguë, mais qui devient bien plus complexe à soigner dans ses formes tardives. En France, la difficulté majeure des patients concernés demeure le manque d'information y compris auprès des médecins et surtout le dépistage, avec un retard de diagnostic (on parle d'errance médicale) trop important. 

"La morphine, j'en ai ras-le-bol"


Romuald, habitant de Fréhel dans les Côtes d'Armor est malade depuis 25 ans. Mordu par une tique pendant son service militaire en 1993, son diagnostic n'a été posé que dix ans plus tard, après de nombreux tests. Son quotidien est lourd, rythmé par la douleur. 

Maladie de Lyme : témoignage de Romuald, Fréhel
F. Leroy, N. Dalaudier, AM. Rouanès / avec Romuald Calvary - atteint de la borréliose de Lyme, Madeleine Lucas - mère de Romuald

 

Contacts utiles
- le site de l'Association France Lyme
- le contact en Bretagne section.bretagne@francelyme.fr
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Littoral, les steppes de l'estran

Les + Lus