Les médecins généralistes en grève ce samedi

© Marc-André Mouchère - France Télévisions
© Marc-André Mouchère - France Télévisions

Le manque de moyens prévus pour le "Service d’Accès aux Soins", voulu par la Ministre de la Santé en 2020 et visant à désengorger les urgences hospitalières, c'est ce qui provoque l'inquiétude des médecins généralistes. Ils ont fermé leurs cabinets médicaux ce samedi. 

 

Par KV avec Séverine Breton


En ce samedi, beaucoup de cabinets de médecin généraliste sont restés femés. Raison: un mouvement de grève lancé aujourd’hui à l’appel du syndicat MG France, le premier syndicat de médecins généralistes libéraux. Rencontre avec le docteur Alain Berthier, délégué régional de MG France, médecin à Languidic.
 

Des médecins généralistes déjà débordés

Le stéthoscope du docteur Berthier est ainsi resté dans son tiroir ce samedi. C'était pourtant son tour de garde, mais il est inquiet. Le plan de sauvetage des Urgences demande aux médecins de ville d'assurer un réseau de soins permanents. Mais entre le vieillissement de la population, le manque de praticiens, les généralistes sont déjà débordés.
 

Un service public assuré par des médecins libéraux


Ce n'est pas parce que l'hôpital va mal qu'il faut faire souffrir les généralistes poursuit le médecin qui souligne l'ambiguïté de la situation : on demande à des libéraux d'assurer le service public. Sur la porte, une affiche avait prévenu les patients de la fermeture du cabinet. Une manière de faire comprendre ce qui pourrait se passer si demain les cabinets restaient fermés tous les samedi matin. Ils demandent une majoration des consultations du samedi matin. Leur santé... et la nôtre sont peut-être à ce prix.
 

Sur le même sujet

Les + Lus