Météo. La Bretagne va prendre un immense coup de chaud

La fin de semaine s’annonce extrêmement chaude en Bretagne. A partir de mercredi, les températures vont grimper jusqu’à pulvériser des records vieux de plus de 70 ans. Selon Sébastien Decaux de Météo Bretagne, il faut regarder les choses en face. Nous assistons de plus en plus fréquemment à des phénomènes… anormaux.

La Bretagne va subir des températures pouvant frôler les 40° en fin de semaine.

Pour comprendre cette vague de chaleur particulièrement précoce, nous avons contacté Sébastien Decaux, de Météo Bretagne. Questions, réponses.     

Pourquoi cet épisode de fortes chaleurs ?  

C’est un épisode qui est lié à une dépression de type goutte froide à l’ouest des côtes portugaises. Qui va aspirer de l’air extrêmement chaud remontant d’Afrique du nord sur l’Espagne et la moitié ouest de la France. Et qui ne va quasiment pas transiter par la mer pour être refroidi

A partir de quand ?

Ce mardi 14 juin, on va doucement monter en température avec des 27° ou 28° sur l’Ille-et-Vilaine. Et puis le seuil des 30° sera atteint à partir de mercredi. Avec un pic vendredi et samedi. Et des 38° ou 39°, sur le Pays de Redon notamment. Sur Brest ou St-Brieuc, on devrait atteindre 31, 32 ou 33 degrés.

Mais parler de canicule est prématuré. Pour employer le terme à bon escient, il faut 19° la nuit, et 32° le jour pendant trois jours consécutifs. Et il n’est pas sûr que l’épisode qui se profile soit de ce registre-là, malgré des records.

Des records pulvérisés

Tous les records pourraient tomber. Sauf peut-être sur les îles. S’il est un peu tôt pour échafauder des hypothèses, on s’apprête à vivre une phase sans doute historique.

Si jamais on enregistre un 40° à Rennes, le record de 36,3° pour un mois de juin sera battu. A Brest, on peut anticiper pour vendredi ou samedi un 36 ou 37°. Le record de 35,2° du 12 juillet 1949 au cœur de l’été serait donc pulvérisé dès la mi-juin. 

Températures à l’ombre !

Les prévisions évoquent toujours des températures à l’ombre. Au soleil, on peut rajouter 10 ou 12 degrés. Autant dire qu’avec un 38 à l’ombre, on s’expose à pas moins de 50 degrés.

A quand la fin de l’épisode ?

La vague de chaleurs pourrait cesser à la fin du week-end. A partir de dimanche, la dépression portugaise va remonter sur le Golfe de Gascogne avec de l’air très froid en altitude. On pourrait perdre 15 ou 20 degrés, et subir aussi des orages. Mais il encore trop tôt pour en déterminer l'ampleur.  

Un avant-goût de l’été ?

On ne sait pas encore. Ce sera peut-être l’épisode le plus chaud de l’été. Ou pas. Mais si le même phénomène se reproduit dans quelques semaines, il faudra rajouter encore 1 ou 2 degrés aux records, puisque la mer sera plus chaude, et l’air aussi.

Tendance lourde : "il se passe des choses anormales"

Nous météorologues sommes de plus en plus surpris. On change de plus en souvent, et brutalement de configuration météo. On passe d’un extrême à l’autre très rapidement. Les perturbations atlantiques qu’on avait l’habitude de voir en Bretagne ont tendance à se raréfier. Les flux d’Ouest, vents d’Ouest ont tendance à devenir moins fréquents. On a l’impression qu’il se passe des choses anormales.

"80% des records battus sont des records de chaleur"

Il y a encore des climato-sceptiques qui diront que ce type de phénomène s’est déjà produit. Mais il faut regarder la réalité en face. Les température progressent. Cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas subir de grosses vagues de froid ou de neige en hiver. Mais les température progressent. 80% des records battus sont des records de chaleur.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité