Belle-Ile-en-Mer. Six départs de feu en une journée. Les incendies sont maîtrisés mais sous surveillance

Six départs de feu ont eu lieu ce lundi 6 septembre à Belle-Ile-en-Mer sur des espaces naturels. Ce mardi tous les incendies sont maîtrisés mais sous surveillance. Les conditions météorologiques, vent et sécheresse, font craindre une reprise. Une cinquantaine de pompiers a participé aux opérations.
Photo d'illustration
Photo d'illustration © FTV / Bruno Van Wassenhove

Six incendies se sont déclarés ce lundi 6 septembre à Belle-Ile-en-Mer, dans des landes. Le premier a commencé dans la nuit de dimanche à lundi. Puis, cinq autres ont suivi. Ce mardi, les incendies sont fixés mais sous surveillance. Un redémarrage du sinistre reste possible au vu du vent et la sécheresse sur l'île.

Les feux ont touché différents espaces naturels de Sauzon et Locmaria. "5 000 m² ont brûlé sur notre commune aux alentours du vallon de Kerouarch, raconte Maurice Gaulain, premier adjoint à Locmaria. On a eu deux départs de feu à 200 mètres de distance vers 14h30 lundi. Cette nuit, l'un des deux a redémarré mais a été rapidement maîtrisé."

Cinquante sapeurs-pompiers sont intervenus pour circonscrire les incendies. Des renforts du continent ont été nécessaires. En tout, entre 15 000 et 20 000 m² sont partis en fumée selon la préfecture du Morbihan.

Le caractère simultané des feux laisse penser à un acte criminel. Une enquête de gendarmerie est ouverte. 

En 2018, l'île avait connu un épisode similaire avec onze départs de feux sur une courte durée. L'origine criminelle avait été confirmée, mais le coupable n'a jamais été identifié.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers