Insolite. Il envoie sa guitare dans la stratosphère depuis la presqu'île de Quiberon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Serrano
Portée par un ballon gonflé à l'hélium, la guitare de Kwoon s'est élevée à 31 000 mètres au-dessus de la baie de Quiberon
Portée par un ballon gonflé à l'hélium, la guitare de Kwoon s'est élevée à 31 000 mètres au-dessus de la baie de Quiberon © DR

Le vol stratosphérique, poétique et musical de sa guitare au-dessus de la baie de Quiberon, c'est la dernière performance de l'artiste breton Sandy Lavallart. Décollage et mise en orbite autour de la planète Kwoon ce mercredi 10 novembre dès 18 heures.

Il aurait bien aimé être du voyage mais voilà, il fallait peser moins d'1 kg, alors c'est à sa guitare qu'il a offert une virée dans la stratosphère, en vrai !

Quand certains guitaristes, à l'image de Jimi Hendrix, saccagent leur instrument sur scène à l'issue de rifs furieux, Sandy Lavallart préfère en tirer des mélodies lancinantes et lui offrir des voyages...

Pour sa dernière performance, c'est donc carrément dans l'espace qu'il a choisi de mettre le son. Un voyage en ballon au large de Quiberon, des images planantes, une musique envoûtante, tout ce qu'il aime créer, vivre et partager, son "p'tit monde" qu'il nomme Kwoon.

La guitare de l'espace

T'es complètement allumé Sandy !

Max, luthier

"Ça fait un an que je travaille sur ce projet-là. Avec mon équipe on a passé des heures à faire des simulations de vol avec un ballon à l'hélium. Et on a calculé qu'il fallait que la guitare pèse au maximum 1 kilo. Mon luthier, Max, je lui avais déjà demandé de me fabriquer une petite guitare pour mon projet au Mont-Blanc, pour m'alléger parce que je transporte tout mon matériel tout seul. Là, je lui ai dit : il m'en faut une encore plus légère pour l'envoyer dans l'espace. Il m'a dit, t'es complètement allumé, mais il a relevé le défi !"

Légère comme une plume, la guitare-miroir est donc conçue pour voler. Et quel vol ! Portée par l'hélium du ballon elle va atteindre 31 000 m d'altitude (les avions de ligne montent au plus haut à 12 000 m). A cette altitude, c'était prévu, le ballon éclate. Et là, c'est le grand vertige, chute libre, pointe à 205 km/h, déploiement du parachute et atterrisage en douceur dans un champ du côté de Châteaubriant.

"On a attendu des jours et des jours que la météo soit favorable. Il nous fallait absolument des vents d'ouest pour ramener la guitare sur terre et pas en pleine mer !"

Compte à rebours

Ça fait 24 heures que le compte à rebours est lancé. Ce mercredi 10 novembre à 18h, ce sera au tour de la vidéo de cette performance d'entamer son voyage, vers les yeux et les oreilles des fans et des curieux.

Et c'est promis : "Pour les geeks il y aura la full version camera on board avec le vol en temps réel, c'est assez hallucinant"

Des guitares partout, des planches de surf dans le couloir

Musicien, geek, surfeur et voyageur, Sandy Lavallart a la tête dans les étoiles et les tripes dans le Morbihan. Il vit entre Paris et Ploemel, a été développeur de site web pendant quelques années avant de se dire que décidémment, c'est de la musique qu'il avait envie de faire tout le temps. Et il l'a fait.

Des albums, des concerts, Sandy fait de la musique comme les autres, mais là où il palpite vraiment, c'est perché à 3 800m face au Mont Blanc, sur le volcan de Lanzarote ou dans le Raz de Sein sur le phare de Tévennec, quand il accorde sa musique aux bouts du monde.

Je choisis un spot, je créé une ambiance musicale qui lui correspond, et une fois sur les lieux, je réarrange le morceau. Je m'imprègne, je regarde, j'observe, et après, j'envoie.

Sandy Lavallart

Sa guitare, ses pédales, son micro, ses drones, sa carcasse et sa bouille d'ange mangée de boucles et de barbe, il trimballe tout ça haut, loin, là où la lumière est belle et les vibrations à la hauteur de ses délires. Se régale et partage.

"Mes p'tits trucs ça me coûte à chaque fois autour de 1000€. C'est pas énorme, j'ai des amis musiciens qui ont des budgets de 150 000€ pour un clip. Mes vidéos me donnent une visibilité, y'a des gens qui achètent des albums. Je ne gagne jamais d'argent sur ces projets-là mais de toute façon je ne fais pas le calcul, je le fais pour me faire plaisir."

Objectif Lune

Pendant notre entretien, Sandy regarde les images du retour de Thomas Pesquet sur Terre, et se dit qu'il lui demanderait bien de partir avec lui la prochaine fois.

Son rêve ultime ? Jouer sur la lune. Et à l'entendre, ça ne semble même pas impossible ...

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.