• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Jacline Mouraud, l'ex-gilet jaune bretonne invitée de l'université d'été du MEDEF.

Jacline Mouraud favorable à un dialogue positif avec les patrons / © France3
Jacline Mouraud favorable à un dialogue positif avec les patrons / © France3

Pour son grand rendez-vous de la rentrée, organisé à l'hippodrome de Paris-Longchamp ces 28 et 29 août, l'organisation patronale a voulu élargir son groupe de réflexion. D'où la présence de l'ex-égerie des Gilets jaunes, au côté du patron des patrons Geoffroy Roux de Bézieux.

Par Catherine Jauneau

Pour marquer son changement d'ère, le MEDEF a rebaptisé ces universités d'été en "Rencontre des entrepreneurs de France". Alors certes, ils sont là, sous la houlette de leur grand patron, élu à la tête de l'organisation il y a un peu plus d'un an. Mais le casting a légèrement changé.

L'ex figure du PS Arnaud Montebourg ou encore l'ancien secrétaire général de la CGT Thierry Lepaon sont invités à débattre.

Le slogan est affiché : "Agir ensemble pour une croissance responsable" , loin des rapports de force avec les syndicats, les actionnaires ou l'Etat, auxquels le MEDEF est habitué.

Jacline Mouraud n'a pas hésité une seconde à saisir cette main tendue et s'explique :

On ne peut pas être dans la rue avec un gilet jaune le 17 novembre pour être entendue et refuser ensuite des invitations au dialogue. Cette rencontre avec les patrons est positive, ça sert à quelque chose. Moi je me suis attaquée à la politique du gouvernement Macron, mais il faut venir voir les entrepreneurs. Il faut explorer des propositions pour que les français aient envie de travailler, que ça leur rapporte quelque chose.

Jacline Mouraud explique sa présence à l'université d'été du MEDEF
Jacline Mouraud explique sa présence à l'université d'été du MEDEF

Jacline Mouraud sait que son déplacement peut-être mal perçu. "Je m'en fous" dit-elle. "Si ma page facebook est à nouveau saturée, tant pis. Je n'ai besoin que du soutien du canal historique du 17 novembre, des gilets jaunes qui étaient non-violents."


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bleuñvenn Konan war plato Bali Breizh

Les + Lus