Cet article date de plus de 5 ans

De nouveaux fusiliers marins recrutés à Lorient

Jean-Yves Le Drian a confirmé le recrutements supplémentaires dans les commandos de fusiliers marins basés à Lorient. Depuis les attentats du 7 janvier, leurs missions se multiplient.
Des commandos de marine à l'entraînement
Des commandos de marine à l'entraînement © FRED TANNEAU / AFP
Les sept compagnies de fusiliers marins, réparties en deux regroupements, vont s'étoffer. Jean-Yves Le Drian a confirmé ce samedi à Port-Louis le recrutement d'un millier soldats supplémentaires.

Ces derniers s'entraînent à Lorient, et effectuent des missions de surveillance d'installations militaires mais aussi des opérations extérieures avec la Forcusco. L'opération Sentinelle de renforcement de la surveillance des sites sensibles a été pérennisée suite aux attentats du 7 janvier contre Charlie-Hebdo.

"J'ai décidé de renforcer l'ensemble des forces spéciales de notre système de défense" a expliqué Jean-Yves le Drian en marge de l'hommage aux résistants de Port-Louis, "il y avait jusqu'à présent 3000 militaires dans les forces spéciales, il y en aura 4000, à Lanester dans les commandos de Marine et dans les commandos de l'Air".

Le commandant de la force des fusiliers marins et commandos évoque 500 recrutements à Lorient dans une interview donnée à Ouest-France.

3000 postes sont à pourvoir dans la Marine dans son ensemble, annonce le site de recrutement etremarin.fr


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
défense société sécurité