• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Deux enfants fauchés par un chauffard à Lorient : vive émotion dans le quartier de Keryado

La rue de Keryado à Lorient où s'est produit le drame / © Sandrine Ruaux - France 3 Bretagne
La rue de Keryado à Lorient où s'est produit le drame / © Sandrine Ruaux - France 3 Bretagne

L'automobiliste, qui a tué un enfant de dix ans et blessé grièvement un autre de sept ans sur un trottoir de Lorient, a été identifié. Il est activement recherché, a annoncé le parquet de Lorient. L'émotion est vive dans le quartier Keryado de Lorient, où vivent les deux enfants, d'origine turque.

Par Krystel Veillard avec l'AFP


Des roses blanches partout sur le trottoir, des messages, les photos des deux petits garçons, c'est tout le quartier de Keryado à Lorient qui est sous le choc. Le quartier où vivent les deux enfants et leurs familles ainsi que la communauté turque dont ils sont originaires. Ce lundi l'enquête "a permis l'identification d'un suspect, non encore interpellé, qui aurait emprunté le véhicule de sa mère alors qu'il n'est pas titulaire du permis de conduire", a indiqué le parquet de Lorient dans un communiqué diffusé en milieu d'après-midi, ce lundi. Agé de 20 ans, déjà condamné pour conduite sans permis, cet  individu fait actuellement l'objet "d'actives recherches", tout comme la passagère, âgée de 21 ans.
 

Les deux enfants fauchés sur le trottoir   


Après avoir échappé à un contrôle routier, l'automobiliste qui circulait à vive allure sur une voie réservée aux bus, a d'abord percuté une autre voiture en sortie de rond-point, sans faire de blessés, avant de faucher les deux enfants sur un trottoir de la rue de Keryado, située dans un quartier populaire de Lorient. Après avoir percuté les enfants, le conducteur et sa passagère ont abandonné leur véhicule une centaine de mètres plus loin et pris la fuite à pied.
    
 


L'un des enfants est décédé des suites de ses blessures, le second toujours entre la vie et la mort


Lundi matin, le pronostic vital de l'enfant de sept ans était toujours engagé, et selon Ahmet Makas, président d'une association culturelle turque à Lorient, "les deux enfants, qui ne sont pas de la même famille, sont d'origine turque. Ils sortaient d'un McDonald" avant d'être fauchés par le véhicule. L'enfant grièvement blessé "est en soins intensifs dans un hôpital de Brest", a précisé le représentant de la communauté turque. 

Une jeune femme du quartier raconte ce qu'elle a vu ce dimanche tout de suite après l'accident et en particulier la douleur des deux mères. 
 
Enfants fauchés à Lorient : témoignage d'une habitante
Témoignage recueilli par Thomas Cuny et Sandrine Ruaux
 

Forte émotion dans le quartier de Keryado


Beaucoup d'habitants du quartier sont spontannément venus ce lundi matin déposer des fleurs dans la rue où s'est produit le drame. De très nombreuses personnes se sont également rendues à la mosquée de Lorient pour témoigner de leur solidarité après le drame, certains apportant des fleurs. "La communauté turque montre toute sa solidarité aux familles des victimes", a ajouté Ahmet Makas, alors qu'une importante communauté turque est implantée à Lorient. Des habitants qui expriment leur incompréhension face à la fuite du suspect et de sa passagère, et des mères d'enfants qui elles témoignent leur émotion après cet accident.
 
Enfants fauchés par un chauffard à Lorient : les réactions dans le quartier
Des réactions recueillies par Thomas Cuny et Sandrine Ruaux

    
Une jeune fille de 18 ans du quartier, qui connaissait bien les enfants raconte qu'elle les avait vus peu avant l'accident, juste avant qu'ils ne se rendent, comme très souvent au McDo voisins pour boire de l'eau. Un accident extrêmement choquant confie t-elle et qui a bouleversé le quartier, "On a tous grandi ensemble ajoute t-elle et là on nous enlève un petit, ça fait un choc !"
 
Enfants fauchés à Lorient : les réactions dans le quartier
Réactions recueillies par Thomas Cuny et Sandrine Ruaux



    

Sur le même sujet

Interview d'André Ollivro

Les + Lus