• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

A Lorient, mystères et plaques de gommes sur le littoral

Une des plaques retrouvées sur le littoral
Une des plaques retrouvées sur le littoral

Des plaques de gommes avec des inscriptions étranges débarquent sur le littoral européen depuis un mois. A Lorient, une collectionneuse essaie de percer le mystère.

Par Stéphane Grammont

Des pays-bas jusqu'aux côtes françaises, en Cornouailles, en Allemagne: partout sur le littoral nord-européen on retrouve d'énigmatiques plaques de gommes. Sur certaines d'entre elles, des inscriptions non moins énigmatiques. "TJIPETIR".
Le mystère "Tjipetir" en intrigue plus d'un. Il a même sa communauté Facebook, avec ses chasseurs d'épaves et ses explorateurs de bibliothèques. Ces plaques sont en gutta percha, une gomme venue d'Indonésie par cargo, et servant à l'isolation des câbles, dont la production a cessé en 1920.

Pourquoi dès lors en retrouver sur nos plages, après avoir passé près d'un siècle au fond des océans. "J'ai recherché sur internet ce qu'était la gutta percha, j'ai trouvé de nombreux articles et particulièrement sur le Titanic qui en avait embarqué lors de son naufrage" explique Sylvette Winckell, qui a trouvé une plaque sur une plage d'Etel.

Le mystère des plaques de gomme
Frédérique Huet, Bruno Gilbert, Stéphane Izad, Jérôme Bodenès

Plus probable, l'échouage d'un petit cargo, afamilier de ces cargaisons en provenance d'Indonésie. Mais où, le mystère reste entier. Et quand? Sur les plaques, en relatif bon état, seuls des anatifs, petits crustacés, pourraient nous renseigner, à condition de trouver LE spécialiste qui pourrait dater la plaque en fonction de leur croissance.

Paul Marec, historien







A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus