Lorient : le port de commerce bloqué par une grève

En grève pour dénoncer un nouvel accord d’entreprise, les agents portuaires CGT bloquent depuis trois jours l’entrée principale du port de commerce de Lorient. 

Ce jeudi 21 janvier, les agents portuaires et dockers continuent de bloquer toutes les livraisons au port de commerce de Lorient.
Ce jeudi 21 janvier, les agents portuaires et dockers continuent de bloquer toutes les livraisons au port de commerce de Lorient. © Quentin Cézard

À Lorient, des agents portuaires, soutenus par des dockers, bloquaient à nouveau ce matin l’entrée principale du port de commerce. En grève depuis ce mardi 19 janvier, ces agents s'opposent aux nouveaux accords d’entreprise en vigueur après un changement de concessionnaire. 

Géré jusqu’au 31 décembre 2020 par la Chambre de commerce et d’industrie du Morbihan, c’est désormais la société commerciale Lorient Bretagne Sud qui est aux manettes. Ce que demandent les grévistes c'est une garantie du maintien de leurs acquis sociaux. 

"On a nos accords, nos droits, nos salaires, et aujourd’hui ce qui se passe, c’est qu'ils ont été dénoncés en mars l’année dernière. Et nous, il est hors de question qu’on laisse tomber nos acquis", prévient Mickaël Rioual, secrétaire des agents CGT.

Autre crainte, pour les agents portuaires, une diminution du nombre des effectifs. Les discussions entamées depuis le début du mouvement n’ont jusque-là abouti à aucun compromis.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grand port maritime économie transports transports maritimes grève social