• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Morbihan : des vitrines virtuelles pour remplacer les commerces vides

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

A Guémené-sur-Scorff, petite ville du Morbihan, deux vitrines de magasins sont virtuelles. Il s'agit de façades adhésives collées sur les devantures d'anciennes boutiques. D'autres trompe-l'œil sont également présents au Faouët. 

Par S.Salliou

Un faux bureau plus vrai que nature, un magasin de déco comme si c'était vrai...
Au Faouët et à Guéméné-sur-Scorff, cinq vitrines vides sont désormais habillées d'un autocollant trompe l'oeil. Une manière de valoriser les locaux vides restés longtemps inoccupés, et peut-être inciter des acheteurs potentiels. 

Coût de l'opération : 12 500 euros

L'initiative insolite a été financée par la communauté de communes du Roi Morvan et par le dispositif Odesca (opération de développement et de structuration du commerce et de l'artisanat). Le projet a été voté il y a un an, au terme d'une réflexion menée par la communauté sur les moyens de garder les centre-villes dynamiques et attractifs. Une enveloppe de 12 500 euros a été débloquée pour 12 commerces au total. Une opération expérimentale, nous dit-on.

Dans les communes concernées, l'initiative fait parler. Enfin son coût surtout. Pour éviter de recréer des copies de magasins déjà existants, les autocollants représentent des commerces manquants dans la ville.
Reportage de S. Pasgrimaud et P. Beaugey
Morbihan : des fausses vitrines pour meubler les devantures des magasins vides

Intervenants
-André Le Corre, Maire SE du Faouët
-Michel Morvant, Président de la Communauté de Communes Roi Morvan
-Stéphane Dion, Commerçant
-Microtrottoir
-René Le Moullec, Maire SE de Guémené-Sur- Scorff

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus