Morbihan : port du masque obligatoire dans les communes de plus de 5 000 habitants

Publié le
Écrit par Antonin Billet
© Maxppp/Richard BRUNEL

Un arrêté préfectoral impose le port du masque dans les communes de plus de 5 000 habitants, dans le Morbihan. Il court jusqu'au 19 février 2021. En cause, une reprise de l'épidémie dans le département.

Un taux d'incidence qui a grimpé de 30,3 % dans le département, la semaine dernière. Même chose pour le taux de positivité : + 40 %. L'épidémie de Covid-19 affole à nouveau les compteurs dans le Morbihan.

Le préfet a donc pris un arrêté imposant le port du masque dans toutes les communes de plus de 5 000 habitants. Mais aussi dans d'autres agglomérations comme la communauté de communes de Belle-Ile-en-Mer, par exemple (voir encadré plus bas).

 

Liste des communes concernées

Port du masque obligatoire dans les agglomérations des communes de plus de 5 000 habitants :
Lorient - Vannes - Lanester - Ploemeur - Hennebont - Pontivy - Auray - Saint-Avé - Guidel - Ploërmel - Séné - Quéven - Larmor-Plage - Sarzeau - Theix-Noyalo - Languidic - Questembert - Pluvigner - Caudan - Brech - Kervignac - Ploeren - Inzinzac-Lochrist - Guer - Baud - Elven - Plescop - Pluneret - Plouay - Riantec - Grand-Champ - Arradon - Plouhinec - Muzillac

Port du masque obligatoire dans les agglomérations des communes de Belle-Ile-en-Mer :
Bangor, Le Palais, Locmaria et Sauzon

Port du masque également obligatoire sur une partie des communes suivantes :
Arzon - Damgan - Férel - Houat - Ile-aux-Moines - Lanvénégen - La Trinite-sur-Mer - Le Tour-du-Parc - Locmariaquer - Pleucadeuc - Plumergat - Quiberon - Roudouallec - Saint-Pierre Quiberon - Saint-Gildas-de-Rhuys - Saint-Philibert

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.