Trafic de stupéfiants : coup de filet dans le Morbihan, deux hommes en détention

Mardi dernier, les gendarmes de Ploërmel ont démantelé un trafic de stupéfiants s'étendant sur l'ensemble du Morbihan. Huit personnes ont été interpellées, deux ont été placées en détention provisoire. Canabis, cocaïne, héroïne et armes ont été saisis, ainsi qu'une forte somme d'argent. 
Armes de poing, cannabis, cocaïne, héroïne, et du grisbi bien mal acquis
Armes de poing, cannabis, cocaïne, héroïne, et du grisbi bien mal acquis © DR - Gendarmerie Nationale

Les interpellations ont eu lieu mardi matin dans plusieurs communes du Morbihan, sur le "ressort de la compagnie de Ploërmel" nous dit-on à la Gendarmerie. Comprendre qu'on ne veut pas nous dire exactement où, sinon que l'épicentre du réseau est bien "dans le secteur de Ploërmel", mais que "ça concerne tout le département".
 

Vaste opération


80 militaires sont intervenus dès 6h du matin, dans "plusieurs communes" du département, donc. Un coup de filet impliquant des gendarmes des compagnies de Lorient, Vannes, Pontivy et de Saint-Nazaire. Ils agissaient sur commission rogatoire d'un juge d'instruction de Vannes.

Huit personnes, "entre vingt et trente ans", ont été interpellées, deux ont été placées en détention provisoire. Les perquisitions réalisées avec le concours des équipes cynophiles du GIC de Rennes et des douanes ont permis de découvrir un stock de produits stupéfiants ainsi que des armes et une importante somme d'argent liquide.

Les produits stupéfiants sont de la résine de cannabis, de la cocaïne et de l'héroïne. La gendarmerie de Ploërmel ne souhaite pas communiquer sur les quantités de drogues saisies, ni sur les sommes d'argent. Elle indique toutefois avoir également saisi "25 pieds de cannabis à planter", et des chambres de cultures. Les armes vont de la carabine 22 long rifle, à l'arme de poing 6.35

On veut bien nous dire enfin, que "c'est le fruit d'un an de travail des enquêteurs de la section de recherche de la compagnie de Ploërmel" qui a permis le démentèlement "d'un réseau structuré, agissant localement sur le secteur, mais aussi à l'échelle de tout le département".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers drogue