Carte. Séisme à Vannes. Un deuxième tremblement de terre en Bretagne en moins d’un mois

La terre a tremblé à Vannes ce dimanche 18 février à 20h26. Un tremblement de terre de magnitude 2,7 localisé dans la commune de Ploeren dans le Morbihan. C’est la seconde petite secousse sismique après celle de Crozon du 29 janvier 2024.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

L’épicentre du séisme se situe à 6 kilomètres de Vannes direction Auray. La petite commune de Ploeren (Morbihan) est le point précis où a été enregistrée la secousse par le réseau national de surveillance sismique (BCSF-Rénass).

Deux séismes près de Vannes et Crozon

Selon le Rénass, un tremblement de terre d’une magnitude de 2,7 a eu lieu à 20h26, à 6 kilomètres de profondeur, ce dimanche 18 février.


Cette secousse est la 2e qui a eu lieu en un mois après le tremblement de terre d’une magnitude de 2,3, intervenu dans la nuit du dimanche au lundi 29 janvier 2024, à 00h54 près de Crozon.

D’autres séismes dus à l’homme en Bretagne en février

Si ces deux séismes sont bien des tremblements de terre, les séismes enregistrés en France peuvent être d’origine naturelle ou humaine.

Certains séismes sont dus à des tirs de carrières, des explosions, glissements de terrain, effondrement de bâtiment ou détonation supersonique d’un avion. Les exercices militaires et les explosions nucléaires peuvent également faire trembler la terre d’une magnitude proche de 2 sur l’échelle de Richter.

Ces derniers jours en Bretagne, des explosions ont provoqué des séismes de cette magnitude. Le 7 février 2024 à Pontivy à 13h34, le réseau national de Surveillance sismique a enregistré un séisme de 2,1 dus à des tirs de carrières.

Le 13 février 2024 à Brest, d’autres tirs dans une carrière ont provoqué un séisme de 2,6.