• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Coups mortels à Questembert : une marche blanche organisée dans les jours qui viennent

Halles de Questembert (Morbihan) / © cc - Selbymay
Halles de Questembert (Morbihan) / © cc - Selbymay

Dans un communiqué, la maire de Questembert réagit à la mort d'un jeune homme suite à une bagarre ce samedi 20 octobre au soir à Questembert (Morbihan). Elle annonce la tenue d'une marche blanche en mémoire de Sami, le jeune décédé.

Par Thierry Peigné


"Ce qui est arrivé est inacceptable, bouleversant et odieux" réagit Marie-Annick Martin, la maire de Questembert, dans un communiqué qu'elle signe "avant tout en tant qu'être humain, c'est à dire en tant que mère de famille et grand-mère".
 
Marie-Annick Martin, maire de Questembert / © Mairie de Questembert
Marie-Annick Martin, maire de Questembert / © Mairie de Questembert

Samedi 20 octobre, une bagarre a éclaté vers 21h sous les halles de la ville entre plusieurs jeunes de Questembert. Un homme de 28 ans, habitant de la commune, est décédé. Lui et sa famille étaient très connus et très appréciés des habitants.
 

Selon la maire de la commune, "la vidéo surveillance a été utile" à la gendarmerie. "C’est désormais la justice qui va continuer le travail" précise le communiqué. Quatre jeunes ont été placés en garde à vue.

Dans sa réaction au surlendemain du drame, l'élue tient à calmer les esprits : "c’est une mort tragique et révoltante que tous les Questembertois condamnent et déplorent. Cette tragique histoire est la conséquence d’une rencontre fortuite qui a dégénéré. Et il ne faut pas de récupération politique de ce drame, pas de stigmatisation. Il ne faut pas céder à la tentation de vengeance ni vouloir se substituer à la justice. Il y a suffisamment de douleur. Respectons le deuil de la famille de Sami."

La réaction de la maire de la ville est également partagé par un élu d'opposition, Maxime Picard.
 

Une marche blanche mercredi

La maire de la commune du Morbihan précise qu'une marche blanche est prévue dans les jours à venir et non ce mercredi, comme annoncé dans un premier temps. Prise "à l’initiative de jeunes Questembertois, et de la famille de Sami" elle se déroulera en ville. "Nous nous y associons et invitons ceux qui le souhaitent à nous y rejoindre" indique la première magistrate de la ville.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Fabian Lahaie, avocat des familles.

Les + Lus