• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Hausse du niveau de la mer : prévenir les risques à Damgan

Damgan, les maisons entre mer et marais
Damgan, les maisons entre mer et marais

Avec la multiplication des grosses tempêtes sur le littoral, le risque de submersion marine est de plus en plus important. Dans un but de prévention, la commune de Damgan, dans le Morbihan, propose aux propriétaires, vivant en zones inondables d'expertiser les risques dans leur logement.

Par Krystell Veillard

C'est une opération originale en matière de prévention des risques de submersions marines, surtout à l'heure du réchauffement climatique. A Damgan, dans le Morbihan, les propriétaires résidant en zones inondables, ont pu faire expertiser les risques de leur habitation.

La maison de Jean-Yves Goulet et de sa femme, est située à 100 mètres de la mer et le long d'un marais. En 2010, la tempête Xynthia s'était invitée dans leur jardin, avec quelques dizaines de centimètres d'eau, au ras de leur pas de porte. Depuis, le propriétaire a construit un petit muret en béton, mais qui pourrait ne pas être suffisant.
 

Diagnostic des maisons construites sur le littoral


Avec ses 24 km de côtes, Damgan est une commune très exposée. Pour limiter les risques de submersion marine, les pouvoirs publics ont lancé une opération innovante de diagnostic des maisons concernées. Cet été, le couple s'est donc porté volontaire pour une étude sur-mesure et gratuite. Le plus souvent, il s'agit de remonter des prises électriques, de poser des bâtards d'eau devant les portes et des clapets anti-retour sur le réseau d'assainissement.
 

Après le diagnostic, les travaux 


Comme Jean-Yves, 42 autres habitants de la commune ont bénéficié d'un diagnostic et de conseils pour adapter leurs logements. Ils se retrouvaient ce jour-là pour un premier bilan. Mais les pouvoirs publics, espère une seconde étape, celle des travaux d'aménagement. Des travaux pris en charge à 40%. Un coup de pouce non négligeable puisque certains de ces aménagements se chiffrent à 18 000 euros. Mais chaque propriétaire reste libre d'engager ou non ces dépenses. 
 

Le reportage à Damgan (56) d'Aurélie Janssens et Myriam Thiébaut

Damgan (56) : prévention des risques de submersion marine
Le reportage à Damgan (56) d'Aurélie Janssens et Myriam Thiébaut - ​​​​​​​Interviews : ​​​​​​​Jean-Yves Goulet, habitant de la commune - Odette Lozac'h, architecte Soliha - Sébastien Baron, chargé de mission Établissement Public Territorial du Bassin de la Vilaine - Solenne Michenot, présidente Établissement Public Territorial du bassin de la Vilaine




​​​​​​​

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus