Rennes : 200 enfants ont chanté “de tout chœur” au centre-ville

Opéra : les enfants ont chanté "de tout chœur"
Au rythme de petits récitals, des chœurs d'enfants ont donné plusieurs concerts au centre-ville de Rennes. Un véritable succès pour ces 200 enfants. Reportage : C. Jauneau / V. Bars / C. Deunf. Intervenants : - Alain Surrans, directeur de l'Opéra de Rennes ; - Nelya, 11 ans et demi, de l'école maîtrisienne de Saint-Brieuc ; - Alma, 12 ans, de la Maîtrise de Bretagne ; - Éric ; - Monique.

Au rythme de petits récitals, des chœurs d'enfants ont donné plusieurs concerts au centre-ville de Rennes. Un véritable succès pour ces 200 enfants.

Par Baptiste Galmiche

Les chants des enfants ont envoûté le centre-ville de Rennes. Ce dimanche, 200 voix se sont entremêlées dans le cadre de la journée "De tout chœur", venues de différentes maîtrises (de Bretagne, de Saint-Brieuc, de Tréguier), de l'École de chant choral de Saint-Vincent et des chœurs du Conservatoire à Rayonnement Régional.

Au programme : des variétés, de la musique de Bretagne, mais aussi du monde entier, et du répertoire religieux et profane composé pour des voix d'enfants. Sous l'égide de l'Opéra de Rennes, et en partenariat avec les Tombées de la Nuit, cette journée a commencé à la cathédrale de Rennes en début d'après midi. Ce "concert-promenade" s'est poursuivi à l'église Saint-Sauveur et à l'hôtel de ville en simultané, puis un final à l'Opéra en fin de journée.

"Je trouve ça génial"​


"C'est une rencontre inédite de chœurs d'enfants", indique l'Opéra de Rennes. "Car à Rennes, et dans toute la Bretagne, les enfants chantent - et sur tous les tons !" Chanter, c'est accéder à la culture : "Cette pratique des chœurs d'enfants est quelque chose de souterrain, qu'il faut montrer de temps en temps comme un élément très important de la préparation à l'accès à la musique des enfants", affirme Alain Surrans, directeur de l'Opéra de Rennes

Visiblement, la recette plaît : "Quand on chante dans une chorale, on est en collectivité. Ça produit beaucoup d'émotion car on entend les sons des autres et le nôtre, et ça fait toujours un joli son. C'est ça qui est magique, dans une chorale", s'enthousiasme Nelya, 11 ans et demi, élève à l'école maîtrisienne de Saint-Brieuc. "J'aime bien l'idée d'approfondir ma voix et de chanter avec les autres. Je trouve ça génial", renchérit Alma, 12 ans, de la Maîtrise de Bretagne.

Dans le public, l'écho est excellent. "Je suis assez impressionné. C'est la première fois que je vois un tel spectacle, et je suis content de l'avoir vécu", sourit Éric. "J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir. J'ai été émue", poursuit Monique.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus