• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Pas de cotation au marché du porc breton

Des agriculteurs sont réunis devant la maison du porc, à Plérin (22). C'est la 2ème fois que la cotation est annulée cette semaine. / © A. Masteau
Des agriculteurs sont réunis devant la maison du porc, à Plérin (22). C'est la 2ème fois que la cotation est annulée cette semaine. / © A. Masteau

La cotation n'aura pas lieu ce jeudi, au Marché du Porc Breton (MPB), à Plérin (22). Les deux principaux acheteurs, la Cooperl et Bigard, sont absents. Ces deux industriels refusent de payer le prix de 1,40 euros/kg, négocié par le gouvernement.

Par la rédaction

Pour la seconde fois cette semaine, il n'y aura pas de cotation au Marché du Porc Breton (MPB) de Plérin (22). En cause, l'absence des deux principaux acheteurs, la Cooperl et Bigard, rendant impossible l'élaboration d'un prix.

"Ces deux entreprises sont hors-la-loi par rapport à la convention qu'elles ont signé (en tant que membres du MPB, ndlr)", a déclaré Daniel Picart, président du MPB. 

Les éleveurs, eux, appellent le premier ministre, Manuel Valls, à se saisir du problème. 62 000 porcs étaient prévus à la vente aujourd'hui.
Michel Bloc'h, président de l'UGPVB

A mots couverts, les éleveurs menacent de nouvelles actions, expliquant que certains d'entre eux sont à bout :
 

François-Régis Huet, Jeunes agriculteurs (JA)

 

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus