Le patrouilleur polaire L'Astrolabe a quitté Brest pour l'île de la Réunion

L'Astrolabe, bateau logistique polaire de la Marine National qui naviguera le long des Terres du Sud et Antarctiques français. / © AFP/Jean-François Monier
L'Astrolabe, bateau logistique polaire de la Marine National qui naviguera le long des Terres du Sud et Antarctiques français. / © AFP/Jean-François Monier

Premier brise-glace construit par les chantiers Piriou à Concarneau, L'Astrolabe à quitté Brest pour l'île de la Réunion avant de rejoindre les Terres australes françaises où il assurera une mission de surveillance et de ravitaillement de la Terre Adélie. 

Par Eric Nedjar

A Brest, l’Astrolabe a pris la mer ce samedi pour rallier l’île de la réunion où il sera livré à la Marine Nationale avant de rejoindre les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF). Premier navire polaire, brise-glace,  construit par les chantiers Piriou, il a été cofinancé par les TAAF et par l’Institut polaire français (IPEV) et sera armé et entretenu par les marins de la Marine nationale.


Un navire multifonction

Conçu pour naviguer dans des conditions les plus extrêmes, long de 72 mètres, L'Astrolabe pourra accueillir à son bord jusqu’à 60 personnes, dont 21 membres d’équipage et transporter 1 400 tonnes de fret. Une plateforme d’hélicoptère, une grue de 35 tonnes et un portique arrière lui garantissant une réelle polyvalence.


Surveillance et ravitaillement

Outre une mission de soutien logistique (L’Astrolabe assurera pendant l'été austral le ravitaillement de la base française Dumont d’Urville, ainsi que la base franco-italienne Concordia), le navire se verra également confier, au sud de l’océan indien, la surveillance d’une zone allant de l’île de la Réunion (son port d’attache), aux districts des TAAF en passant par Mayotte. "Il participera ainsi, précise dans un communiqué la Marine Nationale, à la protection des intérêts et richesses de la France sur près de 3 millions de km2 aux côtés de deux frégates de surveillance, du patrouilleur Le Malin et du bâtiment multi-mission Champlain".

Le patrouilleur Astrolabe part dans les TAF
Le patrouilleur polaire Astrolabe a quitté Brest samedi 12 août 2017, direction la Réunion où il arrivera en septembre. Ses missions ? Patrouiller avec la Marine nationale et soutenir logistiquement les stations françaises en Antarctique. C'est donc un navire multifonction qui fait la fierté du Finistère, puisque l'Astrolabe a été construit par les chantiers Piriou. / Intervenants : capitaine de vaisseau François Trystram, commandant de l'Astrolabe - Pascal Piriou, PDG Chantier Piriou  - Reportage : M. Sicard-Cras et C. Aubaile

Sur le même sujet

Les + Lus