La Redadeg court pour la langue bretonne : l'arrivée, après une semaine de course

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystell Veillard
Degouezh ar Redadeg e Plougerne e 2018
Degouezh ar Redadeg e Plougerne e 2018 © Florence Malésieux - France 3 Bretagne

La ligne d'arrivée a été franchie pour les coureurs de la Redadeg, grande course relais au profit de la langue bretonne, qui s'est élancée de Quimper il y a une semaine. Les participants sont arrivés ce soir à Plouguerneau, dans le Finistère, au terme d'un périple de 1 800 kilomètres. 



Ils ont couru le jour, ils ont couru la nuit. Depuis le 4 mai dernier, 1 800 coureurs au total se relaient pour parcourir 1 800 kilomètres entre Quimper et Plouguerneau, dans le Finistère. Ils se sont passés le relai toute la semaine, en symbole de la transmission de la langue bretonne, de générations en générations. La Redadeg, sur les cinq départements historiques de la Bretagne, représente quelque 300 communes traversées.

Record battu

Record battu, le compteur des 1819 kilomètres est atteint ce samedi, date de l'arrivée de cette grande course qui tous les deux ans, depuis une décennie, réunie des milliers de défenseurs de la langue bretonne mais aussi du gallo. Les kilomètres sont vendus aux porteurs du bâton-témoin et le bénéfice est redistribué au financement de projets concernant la langue.



130 000 euros pour la langue bretonne et le gallo

Cette année, les coureurs auront ainsi récoltés plus de 130 000 euros pour les écoles Diwan, pour le gallo mais aussi pour neuf projets sélectionnés, dont le but est de faire progresser la langue bretonne.

Et comme souvent en Bretagne, la semaine se termine en grande fête ce soir, avec concerts et fest noz.




En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.