Réforme des retraites : les dockers CGT appellent à une opération “ports morts” pendant 3 jours

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Ce jeudi 9 janvier sera marqué par une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Les ports bretons seront touchés. D’autant que les dockers CGT appellent même à cesser le travail pendant 72 heures
 

Par Gilles Le Morvan


La mobilisation contre la réforme des retraites débutée il y a plus d'un mois se poursuit ce jeudi 9 janvier avec une quatrième grande journée de manifestations interprofessionnelles. Et le mouvement touchera aussi les ports bretons

La Fédération nationale des Ports et Docks appelle même "l'ensemble des travailleurs portuaires et dockers à amplifier la lutte » jusqu’à la fin de la semaine. Avec 72 heures d’arrêt de travail les 9, 10 et 11 janvier.
 

"Qu’ils descendent au fond de la cale voir si on est des privilégiés ! "


"Nous voulons le retrait de la réforme, explique le secrétaire CGT à Lorient. Cette opération « ports morts » peut y contribuer." 

"On est tout sauf des privilégiés, martèle Eddie Le Goulven. Ceux qui nous gouvernent n’ont qu’à descendre à 25 mètres dans la cale d’un bateau de vrac alimentaire. On verra s’ils peuvent faire çà jusqu’à 64 ans. L’espérance de vie des dockers n’est pas la même que dans les ministères. Certains de nos collègues décèdent parfois avant même 60 ans. »

Comme le 30 décembre, les ports de Lorient, Brest ou Saint-Malo pourraient donc être touchés. La CGT appelle aussi à la mobilisation dans tous les ports de pêche.
 

Sur le même sujet

Les + Lus